Bienfaits de l’horticulture ornementale sur la santé et l’environnement!

Saint-Hyacinthe (Québec), 22 novembre 2007 – Dans le cadre de l’ExpoFIHOQ, tenue les 14, 15 et 16 novembre derniers, la FIHOQ a divulgué lesrésultats d’une revue de littérature exhaustive portant sur les multiplesbienfaits de l’horticulture ornementale. Pour la première fois au Canada, une analyse documentaire fondée sur de nombreuses études scientifiques présente l’ensemble des bienfaits des végétaux d’ornement et des pratiques dérivées de l’horticulture ornementale dans le quotidien des citoyens.

Ce projet, réclamé par le comité pancanadien de l’horticultureornementale de la Table Ronde de la Chaîne de Valeur de l’horticulture (TRCV)dont la FIHOQ fait partie, et financé par Agriculture et AgroalimentaireCanada, a été réalisé par le George Morris Centre, un groupe de réflexionindépendant canadien sur l’agroalimentaire.

L’objectif était de fournir une synthèse de l’état actuel desconnaissances scientifiques sur les bienfaits de l’horticulture ornementale.L’analyse documentaire a révélé que les bienfaits et bénéfices étaient encoreplus nombreux que ce que l’ensemble des membres du comité pancanadienenvisageaient. En effet, plus de 160 références bibliographiques (documents,articles, études, etc.) faisant état des multiples bienfaits et avantages desplantes et des pratiques de l’horticulture ornementale sur le plan del’économie, de l’environnement et du mode de vie des gens, ont étérépertoriées. Une analyse documentaire éloquente, qui positionne l’industrie,entre autres, comme l’une des solutions déterminantes aux grands problèmesenvironnementaux.

Quelques faits saillants de l’analyse
On dit des arbres des végétaux qu’ils sont les « poumons des villes », carils produisent de l’oxygène et sont capables d’absorber les contaminants dansl’air que l’on respire. Deux arbres matures fournissent en effet suffisammentd’oxygène pour répondre aux besoins d’une famille de quatre personnes ouencore une pelouse d’une superficie de 50 pieds par 50 pieds offre les mêmesavantages. Voilà des renseignements capitaux dans un contexte où plus de lamoitié de la population du globe vit en milieu urbain. De plus, les végétauxabsorbent le dioxyde de carbone, un « gaz à effet de serre » qui contribue auréchauffement de la planète.

En outre, l’analyse documentaire vient confirmer que les végétauxmodèrent les fluctuations climatiques, éliminent certains contaminants dessols, réduisent l’érosion du sol, retiennent les eaux, agissent commebrise-vent, etc.

Les bienfaits de l’horticulture ornementale sur la santé physique etmentale des citoyens sont aussi très nombreux. Des plantes à feuillageinstallées dans un bureau améliorent l’état de santé et réduisent lessymptômes d’inconfort des employés qui y travaillent. Ces résultatss’expliquent par l’accroissement du bien-être général attribuable à laperception des plantes à feuillage et l’amélioration de la qualité de l’airpar les plantes. Une étude de la NASA indique d’ailleurs qu’une plante en potpar tranche de 100 pi(2) d’espace intérieur suffit à nettoyer l’air de sespolluants.

Aux nombreux bienfaits environnementaux et sur la santé humaine queprocurent les plantes s’ajoutent les bienfaits économiques, l’attraittouristique, la fierté et le bien-être collectif des citoyens engendrés parl’embellissement de son propre environnement et de sa municipalité.

Prenez-en connaissance!
La FIHOQ était très fière de mettre à la disposition du public, dans lecadre de son Expo-FIHOQ, les formidables résultats de cette analysedocumentaire du comité de l’horticulture ornementale de la Table Ronde de laChaîne de Valeur de l’horticulture.

Ce n’est là que le début d’un plan d’action visant à faire connaître lesmultiples bienfaits des produits de l’horticulture ornementale pour l’êtrehumain. Soulignons qu’à partir des données colligées de cette gigantesquerevue de littérature, le comité de l’horticulture ornementale de la TableRonde de la Chaîne de Valeur de l’horticulture a mis sur pied un comité detravail. Ce comité « marketing », auquel siège la FIHOQ, est chargé de voir àl’élaboration d’un plan marketing visant à faire la promotion auprès descitoyens des multiples bienfaits des plantes ornementales et du jardinage, etce à l’échelle canadienne.

La FIHOQ est très heureuse d’être activement impliquée, avec sespartenaires canadiens du comité de l’horticulture ornementale de la TableRonde de la Chaîne de Valeur de l’horticulture, dans ce dossier si passionnantet important pour le bien-être des citoyens et remercie chaleureusementAgriculture et Agroalimentaire Canada pour son soutien technique et financierdans cet important projet. Cette revue de littérature est maintenantdisponible sur le site de la FIHOQ.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale (FIHOQ)
http://www.fihoq.qc.ca

George Morris Centre
http://www.georgemorris.org

Commentaires