Bémol sur le biologique

L’été dernier, Iceland, le géant des aliments congelés en Grande-Bretagne, lançait une vaste campagne sur les aliments biologiques. Or, quelques mois plus tard, bilan financier négatif à l’appui, on constate l’échec de cette initiative. Plusieurs facteurs sont mis en cause, dont le prix plus élevé de ces denrées et leur disponibilité limitée. On croit que le biologique restera un marché de niche, le consommateur plus âgé ne le considérant pas comme étant prioritaire lors de ses achats. Enfin, les vrais consommateurs de produits biologiques ont tendance à privilégier le produit frais plutôt que surgelé.

Source : Bioclips, vol. 9, no. 4, 2 février 2001

Commentaires