Boulangerie Demers : « Les ressources humaines représentent l’élément le plus important d’une entreprise » – Denis Landry

Québec (Québec), 21 juin 2001 – Collaboration avec le syndicat, expertise des employés mise à contribution, respect des ressources humaines et travail en collégialité… voilà, esquissés à grands traits, les principes qui sous-tendent la philosophie de gestion des ressources humaines à la Boulangerie Demers.

La Boulangerie Demers, fondée à Saint-Norbert-d’Arthabaska en 1918, est propriété des deux fils du fondateur. Elle emploie 55 personnes à son siège social de Sherbrooke et 15 autres à sa filiale de Magog.

Afin de faire face aux nouvelles règles d’un marché qui évolue rapidement, le directeur général, M. Denis Landry, proposait, en 1993, un virage important dans les pratiques de gestion des ressources humaines au sein de l’entreprise. Son projet ayant une incidence directe sur les conditions de travail des employés, la collaboration avec le syndicat devenait un élément majeur dans la mise en œuvre et la réussite de cette réforme.

C’est donc sous le signe de la collégialité que patrons et employés ont travaillé pour mettre en place une nouvelle organisation du travail, de nouvelles règles en matière de santé et de sécurité au travail ou encore mettre au point et fabriquer de nouveaux produits. L’expertise de chacun a été mise à contribution et les changements se sont faits dans le respect des personnes. M. Landry précise d’ailleurs à ce sujet : « Le respect des ressources humaines constitue le point fort de l’approche de gestion mise en place dans l’entreprise. On a la force des gens qui nous entourent ».

Les résultats obtenus témoignent de la justesse de cette approche. M. Landry souligne que dès la première année, la situation de l’entreprise s’est améliorée, les accidents de travail et le taux de roulement du personnel ont diminué et la productivité a augmenté. Quant à M. Matamoros, président du syndicat, il confirme que les changements ont amené une plus grande satisfaction au travail des employés et une amélioration de certaines conditions de travail. « On a consolidé l’entreprise et les emplois, on a eu tout le temps de bonnes relations de travail et, même s’il y a eu des différends, on a presque tout le temps trouvé un terrain d’entente », précise M. Matamoros.

La Boulangerie Demers est l’une des sept entreprises ayant participé à une étude intitulée « Pratiques innovatrices en matière de gestion des ressources humaines », publiée récemment par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Cette étude visait à mettre en lumière des expériences nouvelles et fructueuses de gestion des ressources humaines dans des entreprises de transformation et de distribution agroalimentaires.

Commentaires