CNH communique ses résultats du premier trimestre

Illinois (États-Unis), 25 avril 2002 – CNH Global N.V. (CNH à la Bourse de New York) a communiqué des produits d’exploitation consolidés de 2,389 milliards $ pour le premier trimestre 2002, comparativement à des produits d’exploitation de 2,454 milliards $ au premier trimestre 2001. Outre
les taux de change défavorables, l’application de mesures planifiées de
réduction des stocks chez les concessionnaires d’engins de chantier a entraîné
des répercussions négatives sur les produits d’exploitation, neutralisées

partiellement, toutefois, par un accroissement du chiffre d’affaires tiré des
ventes de matériel agricole ainsi que des produits d’exploitation tirés des
acquisitions, en particulier celle des entités nord-américaines de Kobelco.

CNH a déclaré une perte, avant charges de restructuration, de
46 millions $ pour le trimestre 2002, résultat équivalant à la perte
enregistrée au premier trimestre 2001, exclusion faite de l’amortissement de
la survaleur. La perte par action, avant charges de restructuration, s’est
établie à 0,17 $ pour le premier trimestre 2002, résultat équivalant également
à la perte enregistrée au premier trimestre 2001, exclusion faite de
l’amortissement de la survaleur. Sur une base nette, la perte s’est établie à
49 millions $ pour le premier trimestre 2001, résultat équivalant à la perte
enregistrée au premier trimestre 2001, exclusion faite de l’amortissement de
la survaleur.

Durant le premier trimestre 2002, la Société a fait part de son intention

d’accroître son capital-actions et de réduire sa dette, grâce à l’application
de deux mesures concurrentes et distinctes : une offre publique de vente de
50 millions d’actions ordinaires nouvellement émises, ainsi que l’émission
d’actions à l’intention de Fiat (FIA.MI), actionnaire majoritaire, en
contrepartie du remboursement d’une dette de 1,3 milliard $. Actuellement, la
Société prévoit conclure l’offre publique de vente et émettre les nouvelles
actions ordinaires durant le deuxième trimestre 2002.

« Grâce au dynamisme de nos ventes au détail du matériel de Case IH et de
New Holland, nous avons pu accroître notre part de marché dans un secteur
stagnant et augmenter nos produits d’exploitation tirés des ventes de matériel
agricole », a déclaré Paolo Monferino, président-directeur général de CNH.
« Etant donné la faiblesse du secteur des engins de chantier, nous avons étendu

notre part de marché dans le segment de la machinerie lourde et augmenté
significativement celle du segment des chargeuses-pelleteuses. Par la même
occasion, nous avons diminué nos stocks d’engins de chantier et ceux de nos
concessionnaires d’au moins 36 pour cent. Nous sommes très satisfaits d’avoir
ralenti, et de façon spectaculaire, nos activités de production et de vente en
gros, ce qui n’a d’ailleurs réduit que très modestement les produits
d’exploitation du premier trimestre. »

Activités liées au matériel – Rendement au premier trimestre 2002

Au premier trimestre 2002, le chiffre d’affaires net tiré des activités
liées au matériel s’est établi à 2,239 milliards $, en comparaison de
2,286 milliards au premier trimestre 2001. Les produits d’exploitation du
premier trimestre 2002 ont subi les répercussions négatives des mesures de
réduction des stocks planifiées par la Société, de l’affaiblissement continu
du secteur des engins de chantier ainsi que des taux de change défavorables.
Toutefois, une augmentation du chiffre d’affaires tiré des ventes de matériel
agricole et des produits tirés des acquisitions a partiellement neutralisé ces
résultats.

Les produits d’exploitation tirés des ventes de matériel agricole ont
totalisé 1,552 milliard $, ce qui représente une hausse par rapport aux
produits de 1,518 milliards $ en 2001, malgré une stagnation des ventes
observée conformément aux prévisions établies pour ce secteur à l’échelle
mondiale. Les ventes de matériel agricole ont augmenté de 6 %, après
rajustement en fonction des taux de change défavorables. En Amérique du Nord
et en Amérique latine, le nombre de produits de matériel agricole vendus a
dépassé les résultats inscrits au premier trimestre 2001, grâce à un
accroissement de la part de marché des moissonneuses-batteuses, ainsi que de
la plupart des catégories de tracteurs agricoles. Une légère baisse du nombre
de produits vendus en Europe de l’Ouest, en Asie et dans les marchés en
développement a partiellement neutralisé les gains réalisés dans les
Amériques. Durant le trimestre, CNH a enregistré, en préparation à la saison
de vente, une surproduction par rapport à la demande du secteur de détail,
mais à un taux inférieur de 15 % par rapport à 2001.

Comparativement au premier trimestre 2001, les produits tirés des ventes
d’engins de chantier ont diminué de 11 %, pour s’établir à 687 millions $.
Exclusion faite des ventes réalisées par Kobelco, les produits d’exploitation
ont chuté de 16 %, principalement en raison de l’exécution, par la Société,
d’un projet de réduction rigoureuse des stocks chez les concessionnaires et,
dans une moindre mesure, du fléchissement des activités sectorielles. En
Amérique du Nord, la Société a maintenu sa part de marché dans le segment de
la machinerie lourde, mais a nettement réduit celle du segment des chargeuses-
pelleteuses. En Europe de l’Ouest, CNH a étendu sa part globale de marché,
principalement dans le segment de la machinerie lourde. Comparativement au
premier trimestre 2001, CNH a réduit ses stocks d’engins de chantier ainsi que
ceux de ses concessionnaires, en restreignant ses activités de production d’au
moins 36 %.

La décision de réduire les activités de production en vue de mieux gérer
les stocks à l’interne et chez les concessionnaires constitue le principal
facteur ayant affaibli la marge brute tirée des activités liées au matériel de
CNH. Cette décision, aggravée par la situation défavorable du marché des
engins de chantier aux Etats-Unis, a entraîné une baisse des volumes de vente
en gros et un ralentissement de l’absorption des coûts fixes, partiellement
neutralisés toutefois par une augmentation des marges réalisées sur les ventes
de nouveaux produits et par une réduction des coûts matériels. En outre, des
taux de change défavorables et une hausse des coûts des régimes de prestations
aux employés ont influencé négativement la marge brute.

Comparativement au premier trimestre 2001, les frais généraux, de vente
et d’administration des activités liées au matériel ont chuté en chiffres
absolus et à titre de pourcentage des produits d’exploitation. Les programmes
d’accroissement des profits mis en oeuvre par la Société et les taux de change
favorables ont nettement contrebalancé les dépenses additionnelles d’environ
5 millions $ entraînées par les acquisitions nouvellement intégrées.

Depuis la fusion, CNH a réduit ses frais généraux, de vente et
d’administration à titre de pourcentage des produits d’exploitation, qui sont
passés de 11,8 %, sur une base pro forma, à 9,6 % durant le premier trimestre
2002. CNH se rapproche ainsi de son objectif de réduction des frais généraux,
de vente et d’administration, qu’elle a établi à 9 %, malgré un recul
important des produits d’exploitation causé par la faiblesse des volumes
sectoriels, par des taux de change défavorables et par des dessaisissements
inévitables.

Durant le premier trimestre 2002, les bénéfices liés à la fusion de CNH
se sont accrus de 20 millions $, pour totaliser 453 millions $ depuis la
conclusion de cette opération. En outre, les mesures de remodelage des
processus, destinées à améliorer l’efficacité des activités administratives et
les procédés de développement des produits, et dont la Société avait annoncé
l’application au troisième trimestre 2001, ont maintenant favorisé, au total,
des économies additionnelles de 70 millions $ au cours des trois derniers
trimestres.

Durant le premier trimestre 2002, la Société a procédé à la compression
de quelque 600 postes, exclusion faite des acquisitions. Cette mesure, qui
établit le total des postes abolis à environ 8 500 ou à 24 % du nombre
d’employés, a permis à la Société d’atteindre l’objectif arrêté au moment de
la fusion, et ce, avant l’échéance fixée pour la fin de l’exercice 2003. Au
31 mars 2002, le nombre total d’employés s’élevait à environ 29 100, inclusion
faite des nouvelles embauches.

Activités liées aux services financiers

CNH Capital a déclaré un bénéfice net de 9 millions $ pour le premier
trimestre 2002, comparativement à une perte nette de 3 millions $ à la période
équivalente de l’exercice antérieur. Des pertes sur prêts inférieures aux
prévisions et un gain réalisé sur la transaction relative à ABS, conclue avant
les délais prévus durant l’exercice actuel, ont été partiellement contrecarrés
par un échelonnement réduit des nouveaux montages. Toutefois, le nombre de
montages réalisés dans le cadre des activités principales a légèrement
augmenté par rapport au premier trimestre 2001.

Bilan

Conformément à la structure saisonnière normale, la dette nette générée
par les activités liées au matériel a augmenté de 228 millions $ durant le
premier trimestre 2002, à l’exclusion des effets de l’acquisition de Kobelco
(155 millions $), en comparaison d’un accroissement de 372 millions $ au
premier trimestre 2001.

Perspectives de marché pour le matériel agricole

Pour le reste de l’exercice 2002, CNH prévoit que ses ventes sectorielles
de matériel agricole correspondront sensiblement aux résultats de l’exercice
2001. Le premier trimestre 2002 s’est distingué par une stagnation générale du
marché nord-américain, conformément aux prévisions établies. Pour le reste de
l’exercice 2002, la Société n’escompte aucun accroissement significatif des
ventes sectorielles par rapport à l’exercice 2001. De plus, les ventes de
tracteurs d’une puissance inférieure à 40 ch devraient correspondre ou se
révéler légèrement supérieures aux résultats inscrits pour l’exercice 2001.
Toutefois, les ventes de tracteurs d’une puissance supérieure à 40 ch
devraient correspondre ou se révéler légèrement inférieures aux résultats
inscrits pour l’exercice 2001. En Amérique latine, les ventes sectorielles de
CNH devraient se maintenir aux niveaux enregistrés durant l’exercice 2001, du
moins jusqu’au troisième trimestre 2002. Aucun changement significatif ne
devrait affecter les ventes sectorielles réalisées en Europe de l’Ouest.

Perspectives de marché pour les engins de chantier

Durant le deuxième trimestre 2002, les ventes sectorielles d’engins de
chantier de CNH demeureront relativement stagnantes dans l’ensemble des
principaux marchés, à l’exception de l’Amérique latine, dont les activités
devraient essentiellement se maintenir aux niveaux de l’exercice 2001. Durant
le second semestre 2002, les ventes sectorielles d’engins de chantier
devraient suivre une tendance haussière, conformément à la reprise économique
annoncée. Selon les prévisions de la Société, la conjoncture devrait d’abord
s’améliorer en Amérique du Nord, et les ventes du quatrième trimestre 2002
devraient correspondre à celles inscrites durant l’exercice 2001. Toutefois,
la reprise ne devrait pas se manifester aussi rapidement en Europe de l’Ouest.

Perspectives de CNH pour le deuxième trimestre 2002

Comparativement à l’exercice 2001, CNH devrait accroître ses produits
d’exploitation durant le deuxième trimestre 2002, vu l’expansion constante de
ses activités liées au matériel agricole. Des pressions devraient continuer de
s’exercer sur les marges, étant donné la composition et l’application des
mesures de réduction des stocks. A la fin du deuxième trimestre 2002, CNH
prévoit déclarer un bénéfice égal ou légèrement supérieur à 0,13 $ par action,
avant charges de restructuration et amortissement de la survaleur,
comptabilisés au deuxième trimestre 2001. Ces prévisions excluent l’influence
potentielle des plans de réduction de la dette et d’accroissement du capital-
actions annoncés par la Société.

Perspectives de CNH pour l’exercice 2002

Selon CNH, l’expansion de ses activités dans le secteur mondial du
matériel agricole, ainsi que la reprise anticipée durant le second semestre
dans le secteur des engins de chantier, devraient nettement contribuer à
l’accroissement de son bénéfice net durant le second semestre 2002. Le
lancement de nouveaux produits devrait également favoriser la hausse du
bénéfice net, en particulier durant le quatrième trimestre 2002.

CNH prévoit améliorer ses résultats nets en 2002, bien qu’elle continue
d’appliquer certaines mesures de réduction des stocks chez ses
concessionnaires en maintenant le volume de ses ventes en gros sous celui de
ses ventes au détail, ainsi que le volume de ses activités de production sous
celui de ses ventes en gros. Grâce la mise en oeuvre de nombreux programmes
d’amélioration des profits, notamment au remodelage de ses principaux
processus, CNH prévoit réduire davantage ses frais généraux, de vente et
d’administration ainsi que ses frais de recherche-développement durant
l’exercice 2002. D’après les hypothèses actuelles de CNH, le rendement
supérieur aux prévisions établies pour le premier trimestre 2002 devrait se
maintenir jusqu’à la fin de l’exercice. Ainsi, la perte par action de
l’exercice 2002, avant charges de restructuration, devrait se rapprocher du
point d’équilibre, mis à part l’influence potentielle des mesures appliquées
par la Société dans le but de réduire sa dette et d’accroître son capital-
actions.

CNH est le premier fabricant mondial de tracteurs agricoles et de
moissonneuses-batteuses, ainsi que le troisième plus grand fabricant d’engins
de chantier. Elle possède également l’une des plus importantes entités de
financement de matériel de l’industrie. En 2001, son chiffre d’affaires s’est
établi à 9,7 milliards de dollars. Installée aux Etats-Unis, la Société
exploite un réseau de concessionnaires et de distributeurs qui desservent plus
de 160 pays. Les produits agricoles de CNH sont vendus sous les marques Case
IH, New Holland et Steyr. Les engins de chantier de CNH sont vendus sous les
marques Case, Fiatallis, Fiat-Hitachi, Kobelco, Link-Belt, New Holland et O&K.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

CNH Global

http://www.cnh.com

Commentaires