Confinement des oiseaux d’élevage : aide financière de 1,7 million de dollars

Saint-Gabriel-de-Valcartier (Québec), 3 mai 2006 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Richmond, M. Yvon Vallières, accompagné de la députée de Chauveau, Mme Sarah Perreault, annonce l’entrée en vigueur d’un programme d’aide financière de 1,7 million de dollars destiné aux producteurs d’oiseaux d’élevage.

Ce programme consiste dans le remboursement d’une partie des coûts admissibles liés aux équipements et aux installations nécessaires pour se conformer au règlement sur le confinement adopté l’automne dernier. Ce règlement prévoit notamment que le propriétaire ou le gardien d’oiseaux doit prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher que ses oiseaux soient en contact avec des oiseaux sauvages.

En effet, l’évolution de la situation en ce qui concerne l’influenza aviaire exige de mettre en place des mesures de biosécurité pour protéger la production avicole du Québec. Le règlement sur le confinement s’ajoute aux autres mesures de biosécurité visant à prévenir la transmission du virus de l’influenza aviaire des oiseaux sauvages aux oiseaux domestiques.

« Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a pris toutes les mesures qui s’imposent afin de réduire au minimum les risques d’une épidémie d’influenza aviaire. Tout d’abord, nous avons demandé le confinement et maintenant nous annonçons l’entrée en vigueur d’un programme d’aide à hauteur de 1,7 million de dollars. Ce programme permettra aux producteurs de se conformer au règlement sur le confinement », a déclaré le ministre Vallières.

L’aide pourra représenter de 25 % à 40 % des coûts des équipements ou des installations, selon l’importance des investissements requis. La période d’inscription au programme se termine le 3 novembre 2006 et toute demande d’aide devra être faite au plus tard le 31 janvier 2008.

« Cette aide financière représente un investissement dans l’avenir d’une industrie importante pour la région et, particulièrement, pour ma circonscription, où une dizaine d’entreprises pourront profiter du soutien gouvernemental », a déclaré pour sa part Mme Sarah Perreault.

Projet pilote
Par ailleurs, un projet pilote permettra de faire l’essai et de vérifier l’efficacité de différentes techniques autorisant la poursuite de la production de volailles sur pâturage tout en satisfaisant aux exigences du règlement sur le confinement des oiseaux captifs. Une quinzaine d’entreprises d’élevage d’oies, de canards et de poulets biologiques sur pâturage devraient participer au projet pilote.

À cette fin, le MAPAQ offrira un soutien professionnel et une aide financière couvrant une partie des dépenses admissibles, jusqu’à concurrence de 25 000 $ par entreprise.

Pour plus ample information, on peut consulter le « Guide de confinement et de biosécurité applicable aux élevages extérieurs saisonniers » sur le site Web du MAPAQ (http://www.mapaq.gouv.qc.ca/Fr/Grands_dossiers/grippeaviaire/)

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires