Création de la Maison de l’horticulture ornementale

Québec (Québec), 18 novembre 2009 – Alors que débute aujourd’hui à Saint-Hyacinthe la 25e édition de l’Expo commerciale de l’horticulture ornementale du Québec, organisée par la Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec (FIHOQ), le député de Kamouraska-Témiscouata, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des institutions démocratiques, leader adjoint du gouvernement, et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Claude Béchard, a annoncé la création de la Maison de l’horticulture ornementale.

La Maison de l’horticulture ornementale, une vitrine de choix pour la promotion de ce secteur, sera située à Saint-Hyacinthe à proximité de l’Institut de technologie agroalimentaire. Les travaux de rénovation et de réaménagement des locaux qui abriteront la future Maison de l’horticulture ornementale, et qui débuteront en 2011 représentent un investissement de un million de dollars du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

« L’horticulture ornementale est un secteur de plus en plus important pour notre agriculture. Dans un contexte où la compétition croît toujours davantage, il est plus que jamais primordial que nos producteurs ornementaux proposent des produits qui satisfont aux exigences des consommateurs. C’est pourquoi je suis heureux d’offrir à la FIHOQ et à ses associations ainsi qu’à ses partenaires un lieu qui leur permettra d’échanger et de créer une synergie propice à la poursuite du développement de leur industrie », a déclaré le ministre Claude Béchard.

Avec plus de 5 000 entreprises de production, de commercialisation et de services, l’industrie de l’horticulture ornementale québécoise constitue une activité économique dynamique qui génère un chiffre d’affaires totalisant plus de 1,5 milliard de dollars par année.

« L’horticulture ornementale a fait des pas de géant au Québec au cours des dernières années. En plus d’engendrer d’importantes recettes et d’être créatrice d’emplois dans toutes les régions, l’horticulture ornementale contribue à la protection de notre environnement et permet à l’ensemble des municipalités du Québec de s’embellir », a conclu M. Béchard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Interdisciplinaire de l’Horticulture Ornementale du Québec
http://www.fihoq.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires