Crise de la crevette : l’opposition somme le ministre Valières d’agir

Québec (Québec), 12 avril 2006 – Le député des Îles-de-la-Madeleine etporte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture, de pêcherieset d’alimentation, Maxime Arseneau, et le député de Gaspé, Guy Lelièvre, ont interpellé le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Yvon Vallières, sur la crise qui frappe l’industrie de la crevette.

«L’industrie de la crevette est en crise. Il y a quelques semaines, entournée à Matane avec le chef du Parti Québécois, André Boisclair, nous avionssommé le ministre et les gouvernements à prendre des décisions et d’intervenirrapidement. Les pêcheurs de crevette devraient être en mer depuis deuxsemaines maintenant. Or, ce n’est pas le cas. Quelles mesures entend-ilprendre maintenant – pas ce qu’il a déjà fait puisque de toute évidence, çan’a pas été suffisant – pour permettre aux 800 familles gaspésiennes quivivent de la crevette d’aller travailler?», a questionné Maxime Arseneau.

Le député de Gaspé a renchéri en rappelant au ministre que les mesuresqu’il a annoncées n’ont pas permis de dénouer l’impasse et en lui demandant cequ’il va faire pour protéger les 450 emplois à Rivière-au-Renard, chezMarinard. «Quand va-t-il agir pour faire en sorte que l’usine ouvre et que lespêcheurs puissent aller en mer?», a ajouté Guy Lelièvre.

En réponse aux questions des députés de l’opposition officielle, leministre Vallières a admis que le secteur de la crevette vit une situation decrise. Il s’est toutefois borné à répéter les mesures inadéquates etinefficaces qu’il a annoncées le 29 mars dernier et les représentations vainesqu’il a faites au gouvernement fédéral, sans prendre l’engagement d’agirconcrètement.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Parti québécois
http://partiquebecois.org/

Commentaires