Deux millions pour la recherche sur les aliments fonctionnels et nutraceutiques

Québec (Québec), 3 mai 2002 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, et la ministre déléguée à l’Industrie et au Commerce, Mme Lucie Papineau, annoncent la création d’un programme de recherche de deux millions de dollars pour favoriser le développement des aliments fonctionnels et des produits nutraceutiques. Cette initiative du gouvernement du Québec fait appel à la participation du Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies, de l’Agence d’efficacité énergétique, du ministère de l’Industrie et du Commerce et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

« La création de ce programme vient confirmer l’engagement pris par le gouvernement du Québec et tous les partenaires présents lors du Forum sur l’agriculture et l’agroalimentaire qui s’est tenu à Saint-Hyacinthe en octobre 2001. Ceux-ci s’étaient alors engagés à appuyer le secteur de la transformation des aliments par la mise en place d’un fonds de recherche réservé aux travaux sur les nutraceutiques et les aliments fonctionnels », a souligné M. Arseneau.

Le programme permettra de soutenir financièrement les recherches menées dans les universités québécoises. Ces recherches porteront sur certains aliments, tels que les produits laitiers et les petits fruits, ou sur des substances d’origine agricole, marine ou forestière susceptibles d’exercer une action favorable sur la santé et la prévention des maladies ou encore reconnus pour exercer une telle action.

« Cette initiative s’inscrit dans une démarche qui répond à des aspects importants pour le gouvernement du Québec : d’abord, la santé des gens en ce qui a trait à la prévention de certaines maladies et à la réduction de coûts reliés aux soins, et ensuite le développement économique dans un créneau technologique à forte valeur ajoutée en pleine croissance, soit celui des biotechnologies », a déclaré Mme Papineau.

Ce programme vient s’ajouter à une mesure déjà annoncée par la vice-première ministre et ministre d’État à l’Économie et aux Finances, Mme Pauline Marois, pour renforcer l’économie du savoir dans la région de la Capitale-Nationale. Cette mesure prévoit la mise en place d’un crédit d’impôt remboursable destiné à stimuler le développement des nutraceutiques et des aliments fonctionnels dans la région. Il s’agit, pour le gouvernement, d’un investissement de huit millions de dollars au cours des trois prochains exercices financiers.

« Le développement du volet industriel des aliments fonctionnels et des nutraceutiques constitue un enjeu majeur pour le secteur de l’alimentation. Nul doute que la mise en place de ce programme d’aide financière permettra d’accélérer la cadence de l’innovation et d’accroître la performance du Québec dans la mise en marché de nouveaux produits », a précisé M. Arseneau.

Il existe déjà au Québec une structure de recherche et d’expertises qui s’articule autour de différentes universités. Mentionnons, entre autres, l’Université Laval avec l’Institut sur les nutraceutiques et les aliments fonctionnels (INAF), le Campus Macdonald de l’Université McGill, l’Université de Montréal, l’INRS-Institut Armand-Frappier et plusieurs centres de recherche.

Les sommes consenties sur trois ans par les différents partenaires se répartissent de la façon suivante : 975 000 $ par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, 600 000 $ par le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies, 300 000 $ par le ministère de l’Industrie et du Commerce et 150 000 $ par l’Agence d’efficacité énergétique.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Faculty of Agricultural and Environmental Sciences (Macdonald College)

http://www.mcgill.ca/macdonald/

Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF)

http://www.inaf.ulaval.ca/

Institut national de la recherche scientifique (INRS)

http://www.inrs.uquebec.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Ministère de l’Industrie et du Commerce

http://www.mic.gouv.qc.ca/index.html

Université de Montréal (UdeM)

http://www.umontreal.ca/

Commentaires