Démonstration d’une nouvelle technique de réduction des odeurs

Longueuil (Québec), 14 septembre 2006 – La Fédération des producteursde porcs du Québec et le Syndicat des producteurs de porcs de Saint-Hyacintheont invité aujourd’hui les élus municipaux, les MRC de la Montérégie-Est, lesreprésentants du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et del’Alimentation du Québec, du ministère du Développement durable, del’Environnement et des Parcs et du ministère des Affaires municipales etRégions à une journée de démonstration portant sur une méthode novatrice ayantpour objectif de réduire les odeurs en provenance des structures d’entreposagede lisier.

Il s’agit de l’implantation d’un matelas de paille flottant sur le lisier entreposé dans la structure. En soufflant la paille d’orge sur l’ensemble de la surface, sur une épaisseur de 15 à 20 cm, les odeurs en provenance de la structure disparaissent complètement. Cette technologie pourrait s’avérer,techniquement et économiquement, une alternative intéressante aux toituresrigides ou gonflées. Les sites de démonstration visités sont sous la gestionde la Coopérative agricole des beaux-champs et se situent sur la ferme dePierre Désourdy, au 1025 chemin Saint-Dominique à Saint-Valérien de Milton etsur celle de Claude Heine, au 102 rang St-Georges à Saint-Liboire.

« En implantant cette technologie sur deux sites de démonstration, noussouhaitons convaincre les autorités ministérielles et municipales de sonefficience. Ultimement, nous espérons qu’elles reconnaissent l’efficacité decette technologie au même titre que les toitures » a déclaré Claude Corbeil, leprésident de la FPPQ.

Pour sa part, M. Robert Monty déclarait : « A titre de président duSyndicat des producteurs de porcs de Saint-Hyacinthe, je suis bien heureux queces sites de démonstration soient situés sur notre territoire. Les producteursd’ici font de la cohabitation une priorité et la participation du Syndicat, deMM. Désourdy et Heine à ce projet en témoigne. »

Rappelons que la Fédération des producteurs de porcs du Québec représenteles intérêts de 4 111 producteurs de porcs répartis dans 12 syndicatsrégionaux. En 2005 la filière porcine a produit, abattu et transformé7,3 millions de porcs et 50 % de cette production était destinée àl’exportation. La filière porcine québécoise crée plus de 28 000 emplois etengendre des retombées économiques de 3,1 milliards de dollars annuellement.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Commentaires