Edamame… qu’est-ce que c’est ?

Connaissez-vous les fèves edamame ? Elles sont disponibles au rayon des congelés de certaines grandes chaînes au Québec. Il s’agit de fèves de soya fraîches riches en protéines et surtout utilisées dans les mets asiatiques. Mais leur popularité est en croissance.

Bien qu’elles soient surtout cultivées en Asie, un nombre croissant de producteurs américains y consacrent quelques hectares. Edamame veut dire «fèves sur branches» en japonais.

Le défi de cette culture réside dans la récolte et dans la livraison au point de transformation, selon un agriculteur interviewé par le site Truth about Trade and Technology.

edamame

Contrairement à la fève de soya que l’on cultive ici et que l’on laisse sécher pour une transformation en huile ou en tourteau, la fève edamame doit être récoltée lorsque les grains sont verts et tendres.

Elle doit être rapidement transportée à l’usine. Chaque délai entraîne une perte de qualité. Des agriculteurs qui aimeraient en cultiver plus sont d’ailleurs confrontés au manque d’infrastructures de transformation à proximité de leurs fermes et choisissent de se tourner vers d’autres productions.

On estime qu’entre 25 000 et 30 000 tonnes de fèves edamame sont consommées annuellement aux États-Unis. Les analystes croient que cette part pourrait croître car les consommateurs s’intéressent aux protéines pour substituer à la viande, dont les coûts sont appelés à grimper et dont les effets environnementaux sont mis à l’index.

 

Pour en savoir plus sur les fèves edamame:

Le point sur cette production (Truth about trade)
En savoir plus sur cette fève (Conseils en nutrition)

 

Commentaires