Encore de la pluie

Il fait beau aujourd’hui ? Cela ne durera pas. La pluie reviendra demain gorger les sols. Une dépression en provenance des États-Unis nous apportera de la pluie au cours des prochains jours. Seule consolation : les températures demeureront douces. Mais la réalité est que ces conditions poussent un grand nombre de producteurs à reporter les semis.

En plus, il faudra attendre avant que le sol ne se réchauffe. Le soleil percera les nuages dès samedi, mais les températures redescendront de quelques degrés pour se rapprocher du zéro la nuit. Dans certaines régions, le mercure descendra sous le point de congélation. Difficile, donc, de suivre les conseils de mise en terre hâtive pour le soya.

Même aux États-Unis, on rapporte le report des semis pour le soya, le maïs et le blé. Alors que 33% du blé était en terre à la même date l’année dernière, seulement 6% des semences de blé le sont aujourd’hui. Cette dépression qui nous vient des États-Unis et qui nous apporte de la pluie, a laissé 40 cm de neige dans certains états du nord (Colorado, Wyoming, Utah).

La semaine prochaine

À plus long terme, au Québec, on annonce des températures près des normales pour la semaine prochaine avec des ciels nuageux et des averses dispersées. Outre ce vendredi le 18 avril où le mercure pourrait dépasser les 200 C, il faudra attendre à la fin du mois pour ressentir à nouveau une telle douceur. Dans certaines régions, on assistera à une alternance de journées nuageuses et de pluie jusqu’à la fin du mois, si l’on se fie aux analyses à long terme.

Le printemps que nous vivons actuellement n’a rien à voir avec celui de l’année dernière alors qu’un vague de chaleur sans précédent avait balayé le sud de la province à la fin du mois de mars, faisant craindre le pire pour les bourgeons des pommiers qui s’étaient trop vite déployés.

Pour évaluer les risques de gel pour les différentes cultures, cliquer ici.

Commentaires