Entente de principe à l’Agence canadienne d’inspection des aliments

Ottawa (Ontario), 16 octobre 2004 – Dans la nuit du 15 octobre, l’Alliancede la Fonction publique du Canada (AFPC) et l’Agence canadienne d’inspectiondes aliments (ACIA) en sont arrivées à une entente de principe visant quelque 3 600 membres. Comme cette entente est survenue à l’étape du bureau deconciliation, il n’y aura pas de grève à l’ACIA.

« Ces négociations ont été longues et difficiles, a déclaré Robyn Benson,vice-présidente exécutive de l’AFPC pour les Prairies. Mais nous avonsfinalement obtenu une entente qui contient plusieurs améliorations que nosmembres réclamaient. »

L’entente prévoit les augmentations suivantes : 2,5 %, rétroactivement au1er janvier 2003, 2,25 % en 2004, 2,4 % en 2005 et 2,5 % en 2006. En outre,les membres de l’ACIA ont réalisé les gains ci-dessous.

  • Groupes GL/GS (catégorie de l’exploitation) : hausse supplémentaire visant à réduire l’écart salarial signalé dans l’étude réalisée par l’AFPC et le Conseil du Trésor; suppression d’une zone de rémunération (trois au lieu de quatre).
  • Groupes AS/IS/PM : équité salariale avec leurs homologues du Conseil du Trésor (rétroactivement au 1er janvier 2003).
  • Groupe Gestion des finances – sous-groupes FI 3 et FI 4 : ajout d’un échelon de rémunération afin de rapprocher leurs salaires de ceux de leurs homologues du Conseil du Trésor; remboursement partiel de leurs frais d’accréditation professionnelle.
  • Ajout de deux jours de congé et d’un article sur le temps mobilisé. Les employé-e-s à temps partiel ont maintenant droit à une hausse salariale après 12 mois.

    « Les salaires de nos membres à l’ACIA accusent un sérieux retard parrapport à ceux d’autres employé-e-s de la fonction publique fédérale. Il estdonc essentiel de leur accorder des augmentations économiques et de bonifierleurs avantages. Et c’est ce que fait l’entente de principe », a déclaré YvesDucharme, le président du Syndicat de l’Agriculture de l’AFPC.

    Il ajoute : « nos membres avaient de grandes attentes à cet égard.Aujourd’hui, nous pouvons leur soumettre une entente de principe qui tientcompte de leurs préoccupations et répond à plusieurs de leurs attentes. »

    Si la convention collective est ratifiée, elle prendra fin le 31 décembre 2006.

    L’entente de principe sera soumise au vote de ratification des membres.Les détails seront publiés au cours des prochaines semaines.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
    http://www.cfia-acia.agr.ca/

    Commentaires