Le blé canadien de nouveau bienvenu au Japon

Soupir de soulagement au pays avec la décision du Japon qui lève son interdiction quant à l’importation de blé canadien. Le ministère de l’Agriculture japonais a expliqué qu’il avait renversé son avis puisque cette variété n’avait pas été trouvée en circulation dans le pays.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) avait indiqué avoir découvert quelques plants de blé génétiquement modifiés et résistant aux herbicides dans une parcelle en Alberta. L’organisme a fait savoir qu’aucune preuve ne signalait la dissémination de ce blé tout en ajoutant que « cette découverte ne posait aucun risque pour la salubrité des aliments ».

L’échantillon de blé génétiquement modifié correspondait à une lignée mise au point par Monsanto (MON71200) et utilisée au cours de « multiples » tests « en conditions confinées » à la fin des années 1990 et au début des années 2000 au Canada et aux États-Unis.

Le Japon avait suspendu ses importations de blé, tout comme la Corée du Sud. Ce dernier avait toutefois repris ses importations à la fin de juin.

En reprenant les appels d’offres en provenance du Canada, le Japon a toutefois indiqué qu’il allait inspecter toutes les importations pour vérifier qu’elles ne contiennent pas de blé génétiquement modifié.

Le Canada est le deuxième plus important fournisseur de blé du Japon, derrière les États-Unis, avec environ un tiers de ses importations totales annuelles.

Source: Radio-Canada

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Le Bulletin des agriculteurs's recent articles

Commentaires