Entente spécifique pour appuyer le développement de l’agroalimentaire du Bas-Saint-Laurent

Rimouski (Québec), 4 juillet 2007 – Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean et député de Kamouraska-Témiscouata, M. Claude Béchard, annonce au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, la mise en oeuvre d’une entente spécifique pour appuyer le plan de développement du secteur agroalimentaire du Bas-Saint-Laurent. Près d’un demi-million de dollars, sur une période de trois ans, sont accordés à ce secteur d’activité.

« La région du Bas-Saint-Laurent possède un potentiel remarquable sur le plan agroalimentaire. Je suis persuadé que cette entente permettra de l’exploiter au mieux et qu’elle aura un effet de levier pour la région tout en contribuant à son activité économique », a mentionné le ministre Claude Béchard.

La concrétisation de cette entente a nécessité la collaboration financière de neuf partenaires. Ainsi, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation verse une somme de 195 000 $, le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale accorde 60 000 $ et le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation attribue une somme de 30 000 $.

À cet engagement gouvernemental s’ajoutent la participation financière de la Conférence régionale des élus du Bas-Saint-Laurent à hauteur de 75&nbsp000 $, celle de la Table de concertation agroalimentaire du Bas-Saint-Laurent qui est de 42 000 $ et celle des Fédérations de l’UPA du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-du-Sud qui s’élève à 22 500 $. En outre, collaborant pour la première fois à titre de partenaires signataires d’une entente spécifique dans le secteur agroalimentaire, la Fédération des caisses Desjardins du Québec (vice-présidence du Bas-Saint-Laurent) et les caisses Desjardins du Bas-Saint-Laurent allouent une somme totale de 24 000 $.

« L’engagement financier du gouvernement et des partenaires de même que la concertation de ces derniers constituent une pierre d’assise solide pour le développement de l’agroalimentaire. J’encourage les gens du milieu à renforcer ces liens. Le dynamisme et les efforts déployés par ces acteurs témoignent de la volonté ferme de toujours mieux soutenir les producteurs et les transformateurs de la région », a conclu M. Béchard.

Mentionnons que quelques projets ont déjà été appuyés par l’entente spécifique, soit la réalisation d’une campagne d’information en agroenvironnement destinée au grand public et la tenue de deux « agrirencontres » de l’industrie agroalimentaire du Bas-Saint-Laurent.

L’industrie agroalimentaire occupe une place très importante dans l’économie du Bas-Saint-Laurent avec 8 % du produit intérieur brut régional. Près d’un emploi sur 11 y est rattaché, ce qui représente un total de 22 391 emplois. À elle seule, l’agriculture génère des recettes totales de 344 millions de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires