Ethanol GreenField : nouvelle technologie améliorant le processus de production d’éthanol

Saint-Romuald (Québec), 21 juin 2007 – Ethanol GreenField, le principal producteur d’éthanol au Canada, a annoncé qu’il a procédé à la démonstration réussie d’une nouvelle technologie qui améliorera considérablement le processus de production d’éthanol.

Dans le cadre d’un projet réalisé à son usine de Tiverton, en Ontario,GreenField s’est joint à la firme québécoise Vaperma afin d’étudier et dedémontrer la technologie des membranes. La membrane de Vaperma permet desupprimer plus de 40 pour cent d’eau d’un mélange d’alcool et d’eau,produisant ainsi de l’éthanol-carburant à 99 pour cent. Le procédé utilisé parVaperma est unique à l’industrie et pourrait révolutionner le processus deproduction d’alcool.

« A titre de principal producteur canadien de carburants renouvelables,GreenField était dans l’impatience de tester le procédé de Vaperma car celalui permettra de faire des économies et de protéger l’environnement, a dit leprésident et chef de la direction de GreenField Robert Gallant. Et bien queles économies monétaires soient un objectif pour toute entreprise, le deuxièmefacteur était tout aussi important, car il est conforme à notre vision, soitréaliser nos activités de la façon la plus responsable possible sur le planenvironnemental. »

M. Gallant a fait cette annonce à l’inauguration du centre de rechercheet de technologie de plus de 22 000 mètres carrés de Vaperma Inc., qui serviraà développer et à tester les membranes de séparation du gaz naturel, situé àSaint-Romuald, au Québec.

Il y a deux ans, Ethanol GreenField a entrepris des discussions avecVaperma au sujet d’un projet de démonstration à son usine de fabricationd’éthanol de Tiverton, en Ontario. Ce projet est le premier projet dedémonstration de la technologie des membranes pour la déshydratation del’éthanol d’une telle envergure en Amérique du Nord.

Le procédé utilisé par Vaperma permet de réaliser des économies d’énergieconsidérables, car la membrane élimine les unités de distillation et les tamismoléculaires. En remplaçant ces unités, GreenField pourrait économiser jusqu’à40 pour cent en coûts énergétiques.

« L’unité de Tiverton utilisait beaucoup moins d’énergie, produisant doncmoins de gaz à effet de serre, a ajouté M. Gallant. Bien que toutes nos usinessoient extrêmement efficaces, moins nous utilisons de gaz naturel pourproduire de la vapeur, mieux se porte l’environnement. »

Ethanol GreenField, auparavant Les Alcools de commerce, est le principalproducteur d’éthanol du Canada. Chaque année, la société produit 250 millionsde litres d’éthanol à base de mais à ses usines de Chatham et Tiverton, enOntario, et de Varennes, au Québec. Deux autres usines sont en cours deconstruction à Hensall et Johnstown, en Ontario, et seront opérationnelles en2008. Ethanol GreenField sera l’un des principaux producteurs en Amérique duNord avec cinq usines produisant plus de 700 millions de litres d’éthanol parannée d’ici 2008. Le carburant d’Ethanol Greenfield est offert dans plus de 1500 stations service, partout au Canada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ethanol GreenField
http://www.greenfieldethanol.com

Commentaires