Exceldor : Les employés de l’usine de Saint-Damase veulent des garanties

Montréal (Québec), 1er juin 2007 – Réunis en assemblée générale, les travailleuses et les travailleurs de l’abattoir de poulets Exceldor à Saint-damase, en Montérégie, ont refusé de voter sur la proposition globale et finale de l’employeur qui souhaite couper 15 % dans les salaires et les avantages sociaux.

Dans une proportion de 65 %, les 153 travailleuses et travailleursprésents ont ainsi décidé de ne pas se prononcer sur un projet patronaln’ayant fait l’objet d’aucune véritable négociation avec le syndicat.

Ils ont par ailleurs donné le mandat à leur comité exécutif d’obtenir unegarantie d’Exceldor que l’usine continuera ses activités à court et moyenterme. C’est l’exigence qu’ils posent avant de concéder à l’employeur denombreuses récupérations en salaire et en avantages sociaux.

Au plan des salaires, Exceldor demande aux employé-es une réduction deplus de deux dollars l’heure, les faisant passer de 18, 11 $ l’heureactuellement, à 16 $ l’heure. Le salaire s’établirait à quelque 16, 81 $l’heure en 2013.

Assurer les emplois
Les syndiqué-es d’Exceldor ne sont pas fermés à modifier leur conventioncollective, qui sera échue en mars 2008. Toutefois, ils estiment que lesdemandes d’Exceldor constituent des concessions majeures et qu’en retour, lerespect qu’ils méritent commande à l’entreprise de jouer franc-jeu et des’engager formellement à maintenir les opérations de l’usine de Saint-Damase,si c’est ce qu’elle souhaite. La balle est dans le camp d’Exceldor.

Le Syndicat national des employé-es de la coop avicole Saint-Damase – CSNcompte 195 membres. Il est affilié à la Fédération du commerce, au Conseilcentral de la Montérégie et à la Confédération des syndicats nationaux. Fondéeen 1921, la CSN représente 300 000 travailleuses et travailleurs de tous lessecteurs d’activité.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Groupe Dorchester / St-Damase
http://www.exceldor.qc.ca/

Commentaires