France : les maires anti-OGM se fédèrent en association

Toulouse (France), 29 août 2004 – Une quarantaine de militants anti-OGM ainsi que les représentants de neuf de mairies de Haute-Garonne -Tournefeuille, Bax, Latrape, Lavelanet de Cominges, Mailholas, Leplan, Lacaugne, Rieux et Montesquieu- ont créé la première association de communes interdisant les cultures transgéniques sur leurs sols, a-t-on appris auprès des responsables.

Philippe Bedel, maire de Bax et président de « Champ libre », du nom de cette association inédite en France, avait pris en mai dernier un arrêté anti-OGM sur sa commune avant d’être assigné devant le tribunal administratif de Toulouse par la préfecture de Haute-Garonne qui jugeait cette décision infondée.

L’Etat avait alors été débouté. Mais dimanche midi, Philippe Bedel à indiqué que la préfecture de Haute-Garonne avait fait appel de cette décision devant le tribunal administratif de Bordeaux, l’audience étant fixée au 21 septembre prochain.

Créée pour donner aux mairies anti-OGM les moyens de se défendre devant les tribunaux, « Champ libre » a pour vocation, selon Philippe Bedel, de « promouvoir et défendre l’agriculture de qualité, biologique, labellisée ou traditionnelle, face aux problèmes de dissémination transgénique induite par les cultures ou essais OGM ».

Défendu par Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement, Philippe Bedel à indiqué que celle-ci souhaitait demander le report d’une semaine de l’audience afin de préparer au mieux sa défense.

Source : AP

Commentaires