France : les mesures gouvernementales pour les agriculteurs sont insuffisantes et discriminatoires

Paris (France), 20 août 2003 – La Coordination rurale qualifie d’« aides insuffisantes et discriminatoires » les mesures proposées par le gouvernement afin de faire face aux conséquences de la canicule.

La « nouvelle réunion de la cellule de crise au ministère de l’Agriculture » ce mercredi « n’a rien donné de plus que les précédentes », déplore le syndicat agricole dans un communiqué. « L’aide au transport de fourrages et paille de 45 euros par tonne n’est qu’un effet d’annonce car chaque département disposera d’une enveloppe plafonnée qui ne représente guère que le dixième des besoins » des agriculteurs qui manquent de nourriture pour leurs animaux.

De plus, « reculer les cotisations sociales ou avancer la date du versement des primes n’apporte pas un sou de plus aux éleveurs dont la trésorerie est exsangue », assure le syndicat d’agriculteurs.

Pour la CR, « il n’est pas question d’accepter des aides insuffisantes et discriminatoires ». « C’est l’ensemble des paysans français qu’il faut sauver, et c’est l’intérêt fondamental de la France de venir au secours de tous ses paysans », prévient-elle, alors que le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et le ministre de l’Agriculture Hervé Gaymard doivent recevoir vendredi le Conseil de l’agriculture française.

La Coordination Rurale annonce avoir « demandé, pour simplifier les démarches administratives, une aide unique de 450 euros par Unité de Gros Bétail (UGB), somme nécessaire pour permettre l’entretien des animaux pendant huit mois et éviter une décapitalisation des cheptels ».

« Dans beaucoup de régions, les céréaliers sont également sinistrés et il faudra envisager là aussi une aide forfaitaire à l’hectare », conclut le syndicat agricole.

Source : AP

Commentaires