France : les producteurs de lait menacent en cas de guerre des prix

Paris (France), 14 janvier 2005 – La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) menace de nouvelles actions les transformateurs et les distributeurs s’ils ne mettent pas fin d’ici au 25 janvier à leur guerre des prix.

« Nous sommes très inquiets. Les industriels et les distributeurs sont en train de plomber le marché. Nous leur lançons une mise en garde », a dit vendredi à Reuters un responsable de la FNPL.

Au lendemain de son conseil d’administration, la branche laitière de la FNSEA a prévenu qu’elle laissait aux industriels et distributeurs jusqu’au 25 pour trouver un accord sur les prix du lait à la production pour cette année.

« Le conseil d’administration avertit solennellement les entreprises et les distributeurs de l’imminence d’actions résolues des producteurs si la raison ne l’emporte pas sur la folie des opérateurs », a souligné la FNPL jeudi dans un communiqué.

La fédération refuse notamment la récupération de 3 euros par 1.000 litres sur les livraisons appliquée récemment aux producteurs de lait par le premier groupe coopératif français, Sodiaal.

« Pour gagner des parts de marché, les opérateurs se sont lancés dans un dumping et maintenant qu’ils sont confrontés à des difficultés financières, ils se retournent contre les producteurs », a dénoncé le responsable de la FNPL.

Il a cité l’exemple d’un litre de lait acheté par l’industriel autour de 0,29 euro auprès des producteurs, puis vendu en brique U.H.T, premier prix, à seulement 0,35 euro au distributeur malgré les transformations thermiques, le conditionnement et le coût de transport.

« Le prix vendu au distributeur devrait être plus élevé si l’on tient compte de tous les coûts », a-t-il expliqué, soulignant que les consommateurs ne gagnaient rien à cette guerre des prix.

Avec 13 000 producteurs et 2,3 milliards de litres de lait collectés en France, le groupe Sodiaal est leader sur le marché français du lait de consommation avec la marque Candia. Une dizaine d’opérateurs interviennent sur ce marché, dont Lactalis avec la marque Lactel.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération internationale des producteurs de lait (France)
http://www.cniel.com/QuiFait/Fede/FNPL/fnpl.html

Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA)
http://www.fnsea.fr/

Commentaires