Gala des Prix d’excellence de l’administration publique

Sainte-Foy (Québec), 21 novembre 2000 – Le l5e Gala des Prix d’excellence de l’administration publique a eu lieu au Capitole de Québec. L’Institut d’administration publique de Québec (L’IAPQ) a remis un Prix Réalisation à l’École secondaire l’Envolée de Lachenaie, secteur de l’éducation, au Centre de recherche pour la Défense – Base de Valcartier, secteur de la fonction publique, à la Ville de Longueuil, secteur du monde municipal et à la Cité de la santé de Laval dans le secteur de la santé et des services sociaux. Un Prix Hommage a également été décerné à monsieur Louis Bernard.

Réalisations des finalistes et gagnants
Secteur de la fonction publique

Le Centre de recherche pour la défense – Base de Valcartier CRVD a remporté le prix pour la création du Bureau de développement des affaires qui facilite la collaboration avec les entreprises. Il est le premier centre de recherche dans le domaine de la défense à adopter cette façon de faire qui favorise les transferts technologiques et la diversité des applications qui en résultent. La Régie des assurances agricoles a reçu une mention spéciale du jury pour son projet intitulé « L’ Indice de performance humaine dans l’organisation ». C’est un concept de gestion des ressources humaines axé sur l’application et l’évolution des modalités de mobilisation du personnel. La Société de la faune et des parcs, direction de l’Estrie a quant à elle reçu une mention spéciale pour « Le souper Venaison ». Les agents de conservation de la faune saisissent parfois des animaux sauvages abattus par erreur ou illégalement. Bénéficiant de la mesure qui permet de remettre cette nourriture à des organismes de charité, la Société de la faune et des parcs, direction de l’Estrie, organise, depuis quatre ans maintenant, des soupers-bénéfice au profit de la Fondation Rock Guertin qui vient en aide aux personnes plus démunies.

Secteur de l’éducation

L’École secondaire l’Envolée de Lachenaie est gagnante du prix dans le secteur de l’éducation pour ses quatre projets s’adressant aux jeunes considérés comme dysfonctionnels. Depuis deux ans l’école a mis au point une nouvelle approche pédagogique à partir de l’analyse précise des besoins et des caractéristiques de sa clientèle. Les autres finalistes sont l’Université du Québec à Montréal pour le programme universitaire Banque nationale qui permet à ses employés de parfaire leur formation universitaire en vue d’affronter la concurrence dans le secteur financier et l’Université du Québec à Trois-Rivières dont le Département de mathématiques et d’informatique a présenté un système intégré de gestion académique accessible par le réseau Internet. Ce système permet entre autres aux étudiants d’accéder plus librement et plus rapidement à l’information et aux activités les intéressant.

Secteur du monde municipal

La Ville de Longueuil du secteur du monde municipal, lauréate pour son projet sur la sécurité publique. La réalisation de la ville de Longueuil consiste dans la mise au point et l’instauration d’un système de répartition des appels pour la Sécurité publique et la gestion des incendies. Les policiers et les pompiers ont participé à toutes les étapes de la mise au point et de l’instauration du produit qui répond bien aux besoins des utilisateurs. La Société de Transport de Laval est finaliste pour son programme Actions Service Plus. Parmi les initiatives, la présence d’un horaire aux arrêts et le Programme entre deux arrêts qui permet aux femmes de descendre entre deux arrêts, après 20 heures. Aussi finaliste, la Ville de Montréal- Le Service des travaux publics et de l’environnement a présenté la BD des graffiteurs, une stratégie originale pour sensibiliser les jeunes à la problématique des graffitis en zone urbaine.

Secteur de la santé et des services sociaux

La Cité de la Santé de Laval, gagnante grâce à la mise en oeuvre d’un programme de prise en charge interdisciplinaire auprès de la clientèle souffrant de dysphagie. Les personnes ressources du milieu ont mis de l’avant un nouveau champ d’expertise clinique de pointe, plus particulièrement dans le domaine du soutien nutritionnel sûr et adapté aux besoins spécifiques du patient. Les répercussions du projet sont nombreuses en terme d’évaluation, de prévention et de soutien. Le CLSC Seigneurie de Beauharnois a reçu une mention spéciale pour son programme d’intervention Crise – Ado – Famille. Ce programme consiste à offrir aux adolescents et à leur famille, un accès simple et rapide, avec le moins d’intermédiaires et de bureaucratie possible, afin de faire appel, sur les lieux et au moment d’une crise, à un intervenant compétent. Le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke a aussi reçu une mention spéciale pour le Programme de réadaptation hospitalière (PRH). Ce programme de réadaptation innovateur permet de composer avec la fermeture des lits, tout en appliquant un nouveau concept de soins basés sur la décentralisation du personnel professionnel et sur les unités de soins.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Régie des assurances agricoles du Québec

http://www.raaq.gouv.qc.ca/

Commentaires