Grains : les marchés refroidissent

Le marché des grains a connu une semaine dernière forte en émotion, pour clôturer sur une note négative. Tout porte à croire que ce serait à nouveau la Chine et son annonce qu’elle augmentait encore une fois de 0,5 % le taux obligatoire de réserve monétaire que doivent posséder les banques chinoises pour continuer leurs activités qui auraient inquiété les marchés.

Cette initiative chinoise s’ajoute au fait qu’au cours du mois de janvier dernier, l’inflation en Chine est demeurée très élevée à 4,9 %. À elle seule, l’inflation alimentaire s’établirait à 10,3 %. Par comparaison, au Canada, l’inflation annuelle au cours du mois de janvier a été de 2,3 %, selon Statistique Canada.

Cette nouvelle augmentation du taux de réserve chinois inquiète les marchés qui estiment qu’éventuellement, si les choses ne se résorbent pas, les entreprises chinoises pourraient être appelées à importer moins de produits, dont les grains.

Actuellement, après les États-Unis, la Chine demeure le plus important consommateur de maïs et soya dans le monde. Historiquement, la Chine n’était pas un importateur de maïs, mais plutôt un exportateur. Mais en raison de la forte croissance qu’elle connaît depuis plusieurs années, la Chine n’exporte plus depuis environ quatre ans.

Parmi les autres éléments qui pourraient expliquer le recul des prix des grains vendredi, soulignons :

-Avec la relance importante des prix des grains jeudi, il semble que vendredi certains investisseurs et spéculateurs aient profité de l’occasion pour engranger des profits. D’autres auraient simplement jugé la hausse d’hier comme étant excessive et sur cette base, réalisé également des profits.

-Les « options » de mars 11 viendront à échéance d’ici peu, ce qui, selon certains analystes, aurait contribué à affaiblir les prix des grains.

-Les marchés américains sont fermés aujourd’hui (lundi) en raison de la longue fin de semaine du Jour du Président (Presidents Day). Avec les importantes fluctuations des prix des derniers jours, plusieurs investisseurs et spéculateurs auraient été tentés de sécuriser leurs positions et de prendre du recul à l’approche de cette longue fin de semaine.

En terminant à la baisse après avoir progressé de manière très intéressante vendredi, il semble que la correction qui a fait fléchir de manière importante les prix en début de semaine ne soit pas complètement chose du passé. Il faudra très certainement plus que quelques bonnes nouvelles pour relancer les prix des grains à la hausse. Par contre, avec le regain qu’ils ont connu vendredi, il devient de plus en plus apparent qu’une tendance neutre pourrait faire place à la tendance baissière inquiétante qui menaçait en début de semaine.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires