Greenpeace arraisonne un cargo transportant des OGM dans l’Atlantique

Paris (France), 25 janvier 2005 – L’organisation Greenpeace a tenté d’intercepter dans l’Atlantique, au large du Portugal, un cargo transportant 32 000 tonnes de tourteaux de soja transgéniques, a annoncé un collectif d’organisations anti-OGM.

Le navire, en provenance d’Argentine, a été arraisonné vers 11h30 (10h30 GMT) par le bateau de Greenpeace à bord duquel se trouvaient des militants anti-OGM dont l’ancien porte-parole de la Confédération paysanne José Bové qui a tenté de monter sur le « Golden Lion ».

Dans un communiqué commun, les trois organisations participant à l’opération (Greenpeace, la Confédération paysanne et les Faucheurs volontaires) expliquent vouloir ainsi « dénoncer les importations massives de soja OGM (organisme génétiquement modifié) dans l’Union européenne et appellent les citoyens à se mobiliser pour ‘accueillir’ le Golden Lion à son arrivée prévue jeudi à Lorient ».

« L’objet de cette campagne, c’était de sensibiliser sur les importations en France de soja transgénique qui serve à l’alimentation animale sans que les paysans et les consommateurs ne soient au courant », a déploré José Bové sur France-Info. « C’était pour dénoncer cette situation et l’hypocrisie de l’Union européenne qui refuse la traçabilité sur les produits issus de l’élevage », a-t-il ajouté.

L’ancien porte-parole de la Confédération paysanne a précisé que « le deuxième objectif c’était de montrer qu’on était capable de suivre ces bateaux, qu’on connaissait les filières d’acheminement et on voulait mettre cela en exergue ».

Source : AP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Greenpeace Canada
http://www.greenpeacecanada.org/

Commentaires