Hausse des recettes monétaires des agriculteurs québécois en 2007

Québec (Québec), 25 mars 2008 – En 2007, les recettes monétaires des agriculteurs québécois (6 773,0 M$) ont progressé de 9,3 % par rapport à la même période de l’année précédente. Cette augmentation des recettes monétaires(+ 574,9 M$) est pour près de la moitié attribuable aux programmes deprotection des revenus et, quant au reste, aux ventes de productions végétaleset animales. Ces données sont tirées du bulletin Agro-Flash publié aujourd’huipar l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Ce document présente lesrecettes et les dépenses du secteur agricole sur une base semestrielle etannuelle.

Au cours de la période 2001-2007, la moyenne des paiements de programmeversés aux agriculteurs oscille aux environs de 790 M$. En 2007, ilsatteignent un sommet de 1 134,4 M$. Comparativement à l’année 2006, c’est unecroissance appréciable de 283,4 M$.

Le secteur végétal affiche des recettes de 1 603,1 M$ en 2007. C’est uneprogression de 7,0 % comparativement aux résultats de 2006. Cette hausse(+ 105,4 M$) est principalement imputable à une remontée des prix transigésdans le secteur des céréales, des oléagineux et protéagineux.

Après deux années de baisse, les recettes générées par les productionsanimales franchissent à nouveau, en 2007, le cap des 4 G$, en raison d’un bondde 4,8 % par rapport à la même période de 2006. Ainsi, le secteur des produitslaitiers (+ 116,2 M$) et celui des poules et poulets (+ 61,7 M$) contribuentde manière notable à cette croissance. Par ailleurs, le secteur porcinaffiche, en 2006 et en 2007, des recettes monétaires autour de 850 M$ aprèsavoir dépassé le cap du milliard de dollars en 2004 et 2005. Cette baisses’explique par un affaissement des prix en 2006 et 2007 (- 20 %)comparativement à la période 2001-2005.

Pour en savoir davantage et obtenir plus de détails sur les donnéeschiffrées, veuillez vous référer à la dernière édition de l’Agro-Flash,accessible sur le site Web de l’ISQ.

L’Institut de la statistique du Québec produit et diffuse une informationstatistique pertinente, fiable et actuelle sur l’évolution socioéconomique duQuébec et de la société québécoise. Il constitue le lieu privilégié deproduction et de diffusion de l’information statistique officielle pour lesministères et organismes du gouvernement, et il est responsable de toutes lesenquêtes d’intérêt général.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut de la statistique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/agricult/index.htm

Commentaires