Horticulture ornementale : résultats des groupes de discussion de consommateurs

Saint-Hyacinthe (Québec), 21 novembre 2007 – La Table filière del’horticulture ornementale a présenté le rapport détaillé des résultats desgroupes de discussion de consommateurs réalisés à l’été 2007, lors de l’ExpoFIHOQ tenue les 14, 15 et 16 novembre derniers à Saint-Hyacinthe.

Rappelons que l’objectif visé par ces groupes de discussion, réalisés les3, 4 et 5 juillet à Québec, Montréal et Drummondville, était d’approfondircertains éléments du sondage quantitatif réalisé pour le compte de la Tablefilière à l’été 2006, auprès de consommateurs de végétaux.

L’analyse de l’information collectée lors de ces groupes de discussion a notamment permis de dresser trois profils type de jardinier parmi les consommateurs : le jardinier passionné, le jardinier du dimanche et le jardinier passif.

Ces groupes de discussion ont également permis d’identifier lesmotivations de ces trois types de jardinier. Pour le passionné, le jardinageest une occupation quotidienne captivante et grandement valorisante. Lejardinier du dimanche, en plus grand nombre dans la population, voit lejardinage comme un hobby qu’il pratique sur une base hebdomadaire; il apprécieles bienfaits de cette activité physique douce qui se pratique à l’extérieur,dans un décor enchanteur. Enfin, le passif, surtout présent parmi lagénération X, voit davantage le jardinage comme une tâche, mais il consent às’y adonner pour pouvoir bénéficier de la beauté que procure un aménagementpaysager car, en revanche, il apprécie les résultats de l’embellissement deson environnement.

La connaissance de ces différents types de consommateur, jumelée auxraisons qui les motivent à jardiner, contribuera certainement à mieux orienterles producteurs dans le développement de produits, et les entreprises deservices et de commercialisation afin de mieux répondre aux besoins de leursclients.

De plus, ces groupes de discussion ont apporté un éclairagesupplémentaire quant aux déclencheurs d’achats et à l’information requise parles consommateurs à chaque étape du processus d’achat. Les groupes dediscussion sont allés plus loin encore en examinant plus à fond la réceptivitédes consommateurs face aux produits du Québec et leur sensibilité par rapportà l’environnement.

A cet égard, soulignons que parmi les six groupes de consommateursconsultés, la plupart des participants estimaient que les plantes sont en soienvironnementales. Planter des végétaux est un geste considéré sain pourl’environnement.

Enfin, les groupes de discussion sont venus confirmer ce que l’enquêtequantitative sur la perception des consommateurs, réalisée à l’été 2006, avaitdéjà démontré : le consommateur achète d’abord une ambiance, un coup de coeur,une couleur, un agencement. En fait, la beauté des plantes est la motivationpremière des consommateurs.

Il est possible d’obtenir le rapport détaillé de ces groupes dediscussion en communiquant directement avec madame Michel Hivon, agente dedéveloppement de marché à la Table filière et à la FIHOQ, au no. 450-774-2228.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale (FIHOQ)
http://www.fihoq.qc.ca

Commentaires