Indice des prix des produits agricoles en septembre 2004

Ottawa (Ontario), 3 décembre 2004 – Les prix que les agriculteurs ont reçus pour leurs produits agricoles ont augmenté de 2,1 % en septembre comparativement à septembre 2003, selon les données de l’Indice des prix des produits agricoles (IPPA).

L’indice du bétail et des produits d’origine animale a dépassé de 5,5 % le niveau de l’an dernier. Il s’agit de la quatrième hausse consécutive d’une année à l’autre de l’indice. Avant juin 2004, l’indice total du bétail et des produits d’origine animale avait enregistré des baisses annuelles pendant 12 mois d’affilée. L’indice des cultures a accusé un recul de 1,3 % par rapport au niveau de 96,1 atteint en septembre 2003, ce qui prolonge les diminutions mensuelles d’une année à l’autre amorcées en juillet 2003. L’indice des céréales et l’indice des légumes ont été les seuls indices des cultures à enregistrer une diminution, alors que tous les indices du bétail et des produits d’origine animale, sauf l’indice des bovins et des veaux, se sont accrus par rapport à septembre 2003.

L’IPPA (1997=100) s’est établi à 98,4 en septembre, en baisse par rapport à l’indice révisé de 100,0 enregistré en août. L’indice total avait atteint un sommet de 111,4 en février 2003 puis a diminué pour atteindre le creux récent de 96,3 en juillet 2003.

D’un mois à l’autre, l’indice des cultures a chuté de 2,5 % en septembre, les indices des céréales, des oléagineux et des pommes de terre ayant tous accusé un recul.

L’indice des oléagineux a subi une quatrième baisse mensuelle, ayant reculé de 6,0 % en septembre pour s’établir à 93,1. Cet indice avait progressé de façon constante, étant passé de 93,8 en novembre dernier à 111,1 en mai. Les prix des oléagineux produits au Canada se sont raffermis, poussés par la consommation mondiale accrue d’oléagineux, le resserrement des approvisionnements de soya produit aux États-Unis et la vigueur des prix du soya. Cependant, les prévisions du département de l’Agriculture des États-Unis, qui estime que la récolte de soya sera la deuxième récolte en importance jamais observée, ont exercé une pression à la baisse sur les prix cet automne. Le lin a été parmi les quelques oléagineux à progresser en septembre, le resserrement des approvisionnements après une récolte tardive et les préoccupations quant à la qualité ayant fait augmenter le prix du lin.

L’indice des céréales a accusé un léger recul de 0,2 % en septembre pour se fixer à 82,8. Le gel et le temps pluvieux cet automne ont limité l’offre de blé de qualité supérieure, résultant en un grand approvisionnement de grains fourragers de qualité inférieure, ce qui a entraîné le prix moyen du blé à la baisse.

L’indice des pommes de terre a affiché un recul de 22,6 % en septembre, mais il demeure toutefois de 17,9 % supérieur à son niveau de septembre 2003. Il s’agit de la troisième augmentation consécutive d’une année à l’autre de l’indice, qui vient après 20 mois de reculs. L’importante production de pommes de terre à l’été 2002 et 2003 avait exercé des pressions à la baisse sur les prix. Cette année, la superficie ensemencée a été réduite pour la première fois en 16 ans et près de 4 600 hectares n’ont pas été récoltés à cause du temps pluvieux dans certaines régions du pays, mais la production n’a fléchi que légèrement.

L’indice du bétail et des produits d’origine animale est demeuré pratiquement inchangé en septembre, en hausse de 0,2 % par rapport à l’indice révisé d’août. D’un mois à l’autre, seul l’indice des porcs a affiché une diminution, ayant fléchi de 7,5 %. Les augmentations allaient de 0,1 % pour la volaille à 7,1 % pour les bovins et les veaux.

Après quatre diminutions mensuelles consécutives, l’indice des bovins et des veaux a augmenté de 7,1 % en septembre 2004. La découverte d’un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) en mai 2003 a provoqué des fluctuations irrégulières des prix des bovins et des veaux. Ces fluctuations ont entraîné des variations mensuelles de l’indice allant d’une diminution de 30,3 % en juillet 2003 à une augmentation de 38,7 % en septembre 2003, lorsque l’embargo a été levé pour certaines coupes de boeuf. La fermeture prolongée de la frontière aux exportations de bovins sur pattes, le nombre record de bovins dans les fermes canadiennes et l’accumulation d’animaux pour l’abattage continuent de rabattre les prix. Par contre, un nouvel optimisme quant à la réouverture de la frontière vient appuyer les prix, dans une certaine mesure.

Les indices des secteurs assujettis à la gestion de l’offre (volaille, oeufs et produits laitiers) sont demeurés à peu près inchangés.

L’indice des porcs a connu un troisième repli mensuel consécutif, ayant affiché un recul de 7,5 % comparativement à l’indice d’août (92,2). L’indice des porcs s’était situé à 64,2 à la fin de l’année dernière, puis les prix, soutenus par des exportations vigoureuses et par la forte demande des consommateurs, ont fait grimper l’indice jusqu’à 103,6 en mai et en juin. Toutefois, l’abondance des approvisionnements en Amérique du Nord et la vigueur du dollar canadien ont récemment exercé des pressions à la baisse sur les prix des porcs.

Indice des prix des produits agricoles

(1997=100)

 Septembre 2003rAout 2004rSeptembre 2004pSeptembre 2003 à septembre 2004Aout 2004 à septembre 2004
    var. en %
Indice des prix des produits agricoles96,4 100,098,42,1-1,6
Cultures97,498,696,1-1,3-2,5
Céréales93,983,082,8-11,8-0,2
Oléagineux86,799,093,17,4-6,0
Cultures spéciales102,0102,4103,01,00,6
Fruits95,1103,1105,611,02,4
Légumes111,9104,9106,3-5,01,3
Pommes de terre141,1214,9166,417,9-22,6
Bétail et produits d’origine animale96,3101,4101,65,50,2
Bovins et veaux93,987,093,2-0,77,1
Porcs74,599,792,223,8-7,5
Volaille96,197,897,91,90,1
Oeufs102,3109,1109,16,60,0
Produits laitiers120,8122,5122,71,60,2
rDonnées révisées.
pDonnées provisoires.

Le numéro de septembre 2004 de la publication Indice des prix des produits agricoles, vol. 4, n° 9 (21-007-XIB, gratuite) sera bientôt accessible en ligne. À la page Nos produits et services, sous Parcourir les publications Internet, choisissez Gratuites, puis Agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires