Industries des cultures de serre, des gazonnières et des pépinières en 2005

Ottawa (Ontario), 21 avril 2006 – Malgré la diminution du nombre d’exploitations de serres, la superficie totale a continué de progresser, atteignant une fois de plus un nouveau sommet. L’augmentation de la superficie des serres a été attribuable principalement à la superficie accrue consacrée à la culture du poivron.

Les résultats de l’enquête de cette année ont révélé qu’on a enregistré en 2005, pour la première fois, une baisse des ventes de produits de serre. Étant donné que les ventes de légumes ont continué de grimper, le repli des ventes totales peut être attribuable à une légère diminution de la valeur des fleurs et des plantes.

La production de fleurs coupées a fléchi pour une deuxième année d’affilée, diminuant de 12 % en 2005 par rapport à 2004. La production de roses a chuté de 22 %, tandis que la production de fleurs gerbera a accusé une baisse incroyable (-27 %), après avoir atteint un sommet en 2004. Le recul de la production de fleurs coupées tient en partie à la concurrence des importations sur le marché des fleurs coupées.

Les serriculteurs ont affiché une hausse du total de leurs frais d’exploitation, alors que les salaires et les dépenses en combustible ont augmenté en 2005.

Les ventes de produits de pépinière et de gazon ont crû pour une septième année consécutive. Selon les résultats de l’enquête, les ventes combinées ont monté en flèche en 2005, atteignant 696 millions de dollars, ce qui représente un niveau inégalé par le passé.

Après avoir atteint un sommet en 2004, les ventes de gazon ont légèrement fléchi de 2 % pour s’établir à 105 millions de dollars en 2005, soit le deuxième résultat annuel le plus élevé.

Le numéro de 2005 de Les industries des cultures de serre, des gazonnières et des pépinières (22-202-XIB, 31 $) est maintenant en vente.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires