Investissement de 5 millions $ à la fromagerie d’Oka

Granby (Québec), le 24 mai 2000 – Agropur s’apprête à investir une somme additionnelle de 3 millions de dollars à sa fromagerie d’Oka. Cet investissement constitue le dernier jalon d’un plan quinquennal d’immobilisations, qui aura au total requis 5 millions de dollars. La fin des travaux est prévue pour le début de l’année 2001.







La fromagerie d’Oka est de mieux en mieux équipée pour marier tradition et modernisme et répondre à la demande croissante du marché.


Cette somme sera principalement affectée au renouvellement des cuves de maturation et à l’automatisation de la mise en moules des fromages à pâte pressée, incluant les Oka.

Le président de la Division Fromages fins d’Agropur, M. Pierre Robert, rappelle qu’un autre investissement, de l’ordre de 2 millions de dollars, réalisé au cours des deux dernières années, avait vu à doter cette même fromagerie de nouveaux hâloirs (salles d’affinage).

Souscrivant à de hauts standards de qualité liés tant à l’innocuité alimentaire – HACCP – qu’à l’encadrement des processus de fabrication – ISO 9001 -, la fromagerie d’Oka est de mieux en mieux équipée pour marier tradition et modernisme et répondre à la demande croissante du marché. D’ailleurs, année après année, son fromage Oka, une légende plus que centenaire, continue de dominer de façon très nette le créneau où il prend place. Les petits formats à poids fixe apportent une excellente contribution à ce résultat, d’où l’importance d’améliorer les conditions d’emballage pour une plus grande capacité concurrentielle.

La fromagerie d’Oka a aussi introduit sous son toit, il y a quatre ans, une production de fromage de type Havarti, commercialisée sous la marque Danesborg. Cette nouvelle production connaît un rythme de croissance de plus de 10 % par année, qui oblige l’usine à accroître ses capacités de production.

Active dans toutes les sphères de la production laitière, Agropur exploite 18 usines à travers le Canada, et réalise des ventes de l’ordre de 1,5 milliard de dollars. Son incursion dans le secteur des fromages fins remonte à 1978. De grands noms, tels Oka, Vaudreuil, Chevalier, Délicrème, Anco, qui sont venus se greffer à sa gamme au fil des années, témoignent d’une tradition d’excellence qui ne cesse de s’enrichir.

Commentaires