Investissement des gouvernements dans la revitalisation de la station de recherche de Vineland

Vineland (Ontario), 3 avril 2007 – Le gouvernement fédéral et le gouvernement de l’Ontario ont fait les premiers pas vers la création d’une plaque tournante dans les domaines de l’horticulture et de l’innovation en faisant de la Station de recherche de Vineland une installation de recherche modèle pour l’Ontario et le reste du pays.

Cette annonce a été faite aujourd’hui par M. Dean Allison, député de Niagara West-Glanbrook, au nom de Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre responsable de la Commission canadienne du blé, et Mme Loena Dombrowsky, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales.

« Le nouveau gouvernement du Canada est fier de collaborer avec la Province de l’Ontario à la revitalisation des activités de recherche en horticulture à Vineland, qui profiteront à l’industrie horticole de la péninsule du Niagara, de l’Ontario et du reste du Canada, a indiqué M. Allison, député de Niagara West-Glanbrook. Cette collaboration aidera à renforcer notre capacité de recherche dans le domaine de l’horticulture en vue de favoriser la durabilité et la rentabilité du secteur agricole. »

« La recherche et l’innovation sont des activités essentielles qui permettront d’assurer le succès du secteur agroalimentaire de l’Ontario, a affirmé Mme Loena Dombrowsky. En investissant dans ces domaines, nous nous tournons vers l’avenir et vers l’adoption d’approches novatrices qui nous permettront de saisir de nouveaux débouchés. »

Le gouvernement de l’Ontario a octroyé la somme de 12,5 millions de dollars à la création du Centre de recherche et d’innovation de Vineland. Pour sa part, le nouveau gouvernement du Canada fera une contribution en nature et en espèces de 15,5 millions de dollars sur cinq ans pour la réalisation de projets de recherche qui appuient la mission du nouveau Centre de recherche et d’innovation de Vineland.

« C’est une excellente nouvelle pour la péninsule du Niagara, a affirmé Jim Bradley, député provincial de St. Catharines. Le sol et le climat de la péninsule du Niagara sont parmi les meilleurs au Canada. Nous pourrons dorénavant compter sur des grands penseurs du pays pour stimuler la productivité agricole dans la région, la province et le reste du Canada. »

Plusieurs associations de l’industrie, comme Fleurs Canada Inc (Ontario) et l’Association des fruiticulteurs et des maraîchers de la péninsule du Niagara, se sont déjà engagées à financer le projet. L’investissement des gouvernements fait suite aux recommandations du Comité consultatif de la revitalisation de la Station de recherche de Vineland, qui a présenté son rapport au gouvernement de l’Ontario en janvier 2007. Parmi les principales recommandations du Comité, citons l’utilisation de partenariats entre le secteur public et l’entreprise privée pour favoriser l’investissement dans le projet. Les deux gouvernements se sont engagés à collaborer avec l’industrie afin d’accroître le soutien au projet d’aménagement du Centre.

La création de la Station de recherche de Vineland remonte à 1906, alors qu’un citoyen avait fait don du terrain à la province en vue d’y aménager un centre d’excellence en horticulture. Les secteurs de la production des fruits tendres, du raisin et du vin de l’Ontario ont tiré profit des travaux réalisés à la Station, notamment en ce qui a trait à la sélection des végétaux, à l’introduction de nouvelles variétés, à l’élaboration de techniques de production et au développement de technologies post-récoltes.

La prochaine étape pour les gouvernements consiste à trouver d’autres moyens de soutenir les activités du nouveau Centre, de façon à maximiser leur investissement dans les terres, les installations et l’appui aux recherches en horticulture.

« Il s’agit d’un énorme pas vers la création d’un centre moderne d’excellence et d’innovation qui profitera non seulement à la région du Niagara, mais aussi à l’Ontario et au reste du Canada », a affirmé Donald Ziraldo, cofondateur de l’entreprise Inniskillin Wines et président du Comité consultatif.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.omafra.gov.on.ca/french/index.html

Commentaires