Jacques Proulx, porte-parole de l’édition 2009 de la Fête des voisins

Québec (Québec), 20 avril 2009 – Jacques Proulx sera le porte-parole de l’édition 2009 de la Fête des voisins qui aura lieu le 6 juin prochain et dont le lancement officiel se fera lors d’un forum sans précédent sur les liens sociaux et le vivre-ensemble dans nos quartiers et villages, à l’UQAM le 6 mai 2009.

Figure populaire du milieu agricole québécois, Jacques Proulx est lefondateur de l’organisme Solidarité rurale du Québec, qu’il a présidé de 1991à 2008, et l’ancien président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de1981 à 1993. M. Proulx a participé à des missions économiques et commercialessur tous les continents entre 1986 et 1995. Très engagé dans sa communauté deSaint-Camille, il assume la présidence d’honneur du centre culturel Le P’titBonheur et il est propriétaire d’une entreprise agricole depuis 1960. Il a étéchroniqueur à Radio-Canada à l’émission de radio CBF Bonjour de 1995 à 1996.

« En ces temps difficiles, il devient plus que jamais essentiel de renoueravec certaines valeurs citoyennes, d’apprendre à mieux se connaître etd’établir des liens de solidarité et d’amitié pour un vivre-ensemble plusaltruiste », déclare M. Proulx.

Organisée par le Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS),la Fête des voisins a pour principal objectif de rapprocher les gens vivantdans un même milieu. Originale, car mise en oeuvre par les citoyens eux-mêmes,la Fête des voisins permet à ceux-ci de jouer un rôle actif pour développer lacordialité et la solidarité dans leur milieu de vie. La mission du Réseau estde promouvoir et soutenir le développement durable de milieux de vie sainspour améliorer la qualité de vie des citoyens. Le RQVVS est ainsi heureuxd’annoncer la quatrième édition de la Fête des voisins. Le samedi 6 juin 2009,partout au Québec, les voisins se rassembleront dans leur cour, dans le hallde leur immeuble et dans la rue pour célébrer la Fête des voisins.

« La Fête des voisins est une invitation à la solidarité, poursuit M.Proulx. C’est l’occasion de développer un esprit de voisinage chaleureux etsympathique. J’invite toute la population du Québec à préparer la Fête dèsaujourd’hui. » La Fête peut prendre des formes diverses et on peut consulter lesite Web de la Fête des voisins (fetedesvoisins.qc.ca) pour trouver dessuggestions d’activités à faire entre voisins et toutes sortes d’autresinformations utiles.

« Nous sommes extrêmement heureux de pouvoir compter sur une personnalitéaussi forte et authentique que celle de Jacques Proulx, se réjouit leprésident du RQVVS, M. Denis Lapointe, également maire de la Ville deSalaberry-de-Valleyfield. Tout au long de sa carrière, M. Proulx a démontré unattachement profond au sens de la communauté. »

La Fête des voisins est née en France en 1999 à l’initiative d’AtanasePérifan, maire-adjoint du 17e arrondissement de Paris. Cet événement s’estétendu à l’Europe en 2003 et au-delà en 2006. A ce jour, la Fête des voisins arassemblé quelque 8 millions de participants à travers 1000 villes dans lemonde.

« Je me réjouis de la très belle réussite de la Fête des voisins chez noscousins québécois et félicite chacun des participants, indique M. Périfan. Jesuis très heureux de me rendre au Québec ce vendredi 29 mai pour aider àrenforcer la mobilisation à quelques jours de la Fête des voisins. »

Le lancement de la Fête des voisins, en présence de son porte-parole,Jacques Proulx, clôturera le forum intitulé Les Québécois ont-il perdu le sensde la communauté locale? organisé par le Réseau québécois de Villes etVillages en santé, en collaboration avec l’Institut du Nouveau Monde et leCollectif Quartier de la Ville de Montréal, le mercredi 6 mai 2009, auComplexe des sciences Pierre-Dansereau de l’UQAM. Cet important forum réunirades représentants d’organisations nationales d’horizons divers (mondemunicipal, réseaux associatifs, milieu gouvernemental) ainsi que despraticiens du développement local préoccupés par cette question.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Université du Québec à Montréal (UQAM)
http://www.uqam.ca/

Commentaires