La Commission du lait refuse de céder sur les prix élevés des produits laitiers

Toronto (Ontario), 4 décembre 2009 – Les consommateurs ne bénéficieront d’aucun allégement des prix des produits laitiers l’année prochaine. En effet, la Commission canadienne du lait (CCL) a annoncé qu’il n’y aurait pas de changement dans le prix du lait de transformation en 2010, ce malgré une baisse des coûts de production de près de 2 % cette année.

Le prix du lait de transformation, utilisé dans la fabrication du fromage, du beurre, de la crème glacée et du yogourt, a augmenté de 60 % au cours des 15 dernières années, soit le double du taux d’inflation, ce qui veut dire que les prix des produits laitiers canadiens comptent parmi les plus élevés du monde.

« La décision de la CCL de maintenir les prix des produits laitiers à un niveau artificiellement élevé ne fait rien pour renverser la tendance de longue date au délaissement des produits laitiers. À ces prix, la CCL nous force à éliminer les produits laitiers de nos menus », déclare Garth Whyte, président et chef de la direction de l’Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires (CRFA). « Année après année, la CCL oblige les Canadiens à avaler des hausses de prix lorsque les coûts de production augmentent, mais refuse de leur faire profiter des économies lorsque ces coûts baissent. »

La CRFA et les chefs de file du secteur de la restauration se sont présentés devant la Commission la semaine dernière pour demander une réduction des prix du lait de transformation, livrant ces trois messages à la CCL :

  • Durant une période de ralentissement économique, lorsque les consommateurs réduisent leurs dépenses, il faut réduire les prix des produits laitiers afin de les rendre plus concurrentiels.
  • Il faudrait réduire les prix des produits laitiers de 16,5 % pour les réaligner avec l’indice des prix à la consommation.
  • Les Canadiens ont besoin de savoir qui est responsable d’assurer que les prix des produits laitiers sont justes pour tous les clients. Le secteur de la restauration est un client majeur de l’industrie laitière, achetant pour près de 2,5 milliards $ de produits laitiers chaque année.

La CRFA est l’une des plus importantes associations d’affaires du Canada, représentant plus de 33 000 membres dont restaurants, bars, traiteurs, institutions et autres fournisseurs de services alimentaires. Le secteur canadien des services alimentaires emploie plus d’un million de Canadiens.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires (CRFA)
http://www.crfa.ca/

Commission canadienne du lait (CCL)
http://www.cdc.ca

Commentaires