La diminution du protectionnisme agricole permettrait d’atténuer la crise alimentaire mondiale

Montréal (Québec), 29 mai 2008 – Le monde a une énorme capacité de production de nourriture en réserve pour faire face à la crise alimentaire. Dans une étude publiée par l’Institut économique de Montréal (IEDM), l’auteur, Ian Irvine, professeur au département des sciences économiques de l’Université Concordia, affirme que « le démantèlement du protectionnisme et l’augmentation de l’offre permettraient de compenser la hausse des prix des carburants et des engrais et d’atténuer les effets des politiques malavisées de soutien aux biocarburants. Cette réforme répondrait à l’accroissement de la demande denourriture des pays émergents ».

Cette publication est disponible à www.iedm.org

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut économique de Montréal (IEDM)
http://www.iedm.org

Commentaires