La FCA salue une annonce d’aide aux agriculteurs et aux exportateurs

Ottawa (Ontario), 8 avril 2009 – Le 7 avril 2009, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) a assisté avec plaisir au lancement du Programme de développement du commerce et des marchés qui doit aider les agriculteurs et exportateurs à vendre plus de produits à un plus grand nombre de clients partout dans le monde. Le programme fait partie du nouveau cadre agricole intitulé Cultivons l’avenir.

« La FCA est heureuse d’accueillir cet élément du cadre Cultivons l’avenir », a affirmé le président de la FCA, Laurent Pellerin. « L’annonce de cet outil efficace pour diversifier les marchés d’exportation est attendu depuis longtemps par les exportateurs»

Ce programme doit remplacer le Programme international du Canada pour l’agriculture et l’alimentation (PICAA) qui s’est révélé efficace. « Bon nombre d’agriculteurs ont fait appel au PICAA et en ont profité au fil des ans. C’est un programme accueilli avec enthousiasme par nos membres exportateurs comme ceux des secteurs des céréales, du bétail et de l’horticulture », a indiqué M. Pellerin. « Il fait bon de voir qu’un autre programme a été mis en place dans le cadre de Cultivons l’avenir afin de continuer d’appuyer les agriculteurs et les exportateurs ».

L’objectif du Programme de développement du commerce et des marchés est de fournir aux exportateurs les renseignements et le soutien dont ils ont besoin, pour qu’ils puissent vendre plus de produits sur des marchés plus nombreux. Le programme comprend cinq initiatives, la Marque Canada, le Programme Agrimarketing, les tables rondes sur les chaînes de valeur, les TRCV, l’information sur les marchés et la valorisation des capacités d’exportation de même que la recherche habilitante pour une agriculture concurentielle. L’un des aspects essentiels du programme est l’élément Agrimarketing qui doit appuyer les exportateurs en assurant la présence de la Marque Canada sur les documents promotionnels et en faisant mieux connaître les produits canadiens.

« Le PICAA a été l’un des meilleurs programmes gouvenementaux qui a aidé les exportateurs à profiter de nouvelles occasions », d’ajouter M. Pellerin. « Nous avons toute confiance que ce nouveau programme continuera de profiter aux producteurs en les aidant à trouver de nouveaux débouchés pour les produits canadiens ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires