La Financière agricole dépose les bilans régionaux de mi-saison 2009

Lévis (Québec), 21 juillet 2009 – La Financière agricole du Québec présente les bilans de mi-saison en assurance récolte pour l’ensemble des régions administratives du Québec. Ces bilans régionaux font état des conditions climatiques et de leur impact sur les cultures vivaces et les ruches, sur l’ensemencement et le développement des cultures annuelles ainsi que sur le déroulement des premières récoltes et ce, en date du 6 juillet.

Les conditions climatiques du début de la saison ont été généralementfavorables à la production agricole, malgré le peu de chaleur, l’excès ou lemanque de pluie selon les périodes, ou encore les événements localisés (grêle,vents violents, gelées tardives). Selon les régions et la période de fenaison,les rendements de la première fauche de foin s’annoncent inférieurs à lamoyenne ou autour de celle-ci et la qualité est dans l’ensemble bonne. Parailleurs, les rendements s’annoncent supérieurs à la moyenne pour les bleuets,ils devraient se situer autour des moyennes pour les cultures annuelles, pourles fraises, les framboises, les pommes ainsi que pour la première miellée,mais ils pourraient être inférieurs pour les grandes cultures dans les régionssituées plus à l’ouest du Québec.

« Bien qu’il soit trop tôt pour se prononcer sur les rendements ou laqualité de l’ensemble des récoltes, il est important de préciser que LaFinancière agricole est là pour soutenir les entreprises agricoles, notammentpar son Programme d’assurance récolte. Encore cette année, les aléasclimatiques nous rappellent toute l’importance d’adhérer à une telle assuranceafin de minimiser les risques financiers et favoriser la pérennité desentreprises agricoles », de mentionner M. Jacques Brind’Amour,président-directeur général de La Financière agricole du Québec.

Cette année, le nombre d’avis de dommages est de 1 742, comparativement à1 993 avis à la même période l’an dernier, et à 1 901 avis en moyenne pour lescinq dernières années.

Bilans de mi-saison
Abitibi-Témiscamingue – Nord-du-Québec
Bas-Saint-Laurent
Capitale-Nationale
Centre-du-Québec
Chaudière-Appalaches
Côte-Nord
Estrie
Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine
Lanaudière
Laurentides-Laval
Mauricie
Montérégie
Outaouais
Saguenay – Lac-Saint-Jean

Rapport de L’état des cultures
http://www.fadq.qc.ca/fileadmin/cent_docu/publ/etat_cult/2009/no06_090720.pdf

Pour de plus amples renseignements concernant les bilans de mi-saison,consultez le site Internet de La Financière agricole.Toutes les données y apparaissent dans la section “Bilans en assurancerécolte”. Quant à la cinquième édition du rapport de L’état des cultures auQuébec, il est accessible dans la section “Publications” du Centre dedocumentation de ce même site.

Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 milliards de dollars et desvaleurs assurées qui s’élèvent à plus de 4,6 milliards de dollars, LaFinancière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement dusecteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilitééconomique et financière des entreprises, elle met à leur disposition desproduits et des services de qualité en matière de protection du revenu etd’assurance agricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricoleet forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire quioeuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis surl’ensemble du territoire québécois.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Commentaires