La FQM souhaite un comité spécial de concertation sur la production porcine

Québec (Québec), 1 mai 2002 – La Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) accepte l’invitation de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de participer, en tant que représentante du milieu municipal, aux travaux d’un comité spécial formé des représentants des ministères québécois de l’Environnement et de l’Agriculture, ainsi que des milieux agricole et environnemental. Ce comité
aurait pour mandat d’élaborer un plan d’action relatif à la question du

développement de la production porcine.

Le président de la FQM, M. Michel Belzil, souligne que « la Fédération
saura très bien représenter les municipalités et leur population car elle
partage les mêmes préoccupations que les citoyens en matière
environnementale ».

M. Belzil rappelle aussi que la Fédération a travaillé pendant deux ans à
établir une entente historique avec l’UPA sur la gestion des activités en
territoire agricole et que cette entente a donné naissance à la loi 184. Cette
loi, qui a préséance sur toute réglementation ou législation relative à la
zone agricole, a octroyé aux MRC des compétences accrues pour la gestion des
activités en zone agricole en leur permettant d’adopter des règlements de
contrôle intérimaire (RCI) afin de gérer, en consultation avec les comités

agricoles, les endroits où peut être autorisée la pratique des activités de
cette nature. « Mais il n’appartient pas », précise M. Belzil, « au milieu
municipal d’accorder des permis d’exploitation aux agriculteurs. Cette
compétence est, et doit rester celle du ministère de l’Environnement ».

Comme l’ensemble des intervenants politiques, administratifs et
scientifiques subissent tous une pression importante dans ce dossier, il est
essentiel, en fin d’exercice, d’adopter une attitude de transparence et de
réévaluer les problématiques en matière de production porcine, tout en ne
retardant pas les gestes incontournables qui devront être posés dans le cadre
du développement durable.

Rappelons que la Fédération Québécoise des Municipalités regroupe des
représentants de près de 950 municipalités locales et la presque totalité des

municipalités régionales de comté (MRC), présentes sur plus de 85 % de tout le
territoire du Québec. Cette fédération, créée en 1944, a pour mission de
défendre l’autonomie et les pouvoirs des municipalités de même que le
développement des régions.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Québécoise des Municipalités (FQM)

http://www.fedeqm.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires