La ministre Gauthier traite de l’importance de l’agroalimentaire en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

Bonaventure (Québec), 27 septembre 2004 – La ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Mme Françoise Gauthier, était dans la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine pour y rencontrer, en compagnie de Mme Nathalie Normandeau, députée de Bonaventure et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, les membres de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de même que des acteurs socioéconomiques de la région.

« Compte tenu de la place importante qu’occupe l’agroalimentaire dans les régions du Québec, j’ai entrepris une tournée des régions pour rencontrer les membres des Conférences régionales des élus, a déclaré la ministre Gauthier. Aussi, je crois qu’il est essentiel de discuter de l’importance de l’industrie agroalimentaire en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Ces efforts de concertation permettront de faire avancer les idées, de travailler ensemble et de contribuer ainsi au développement de la région. »

La nouvelle dynamique instituée par le gouvernement Charest avec l’adoption du projet de loi no 34 confirme le rôle majeur que les CRÉ jouent en matière de concertation et de planification. C’est pourquoi la ministre Gauthier souhaite aborder de façon particulière avec les représentants de la CRÉ de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine la question du potentiel de développement agroalimentaire régional. Elle désire également discuter de l’agroenvironnement et de la cohabitation du monde agricole avec l’ensemble des citoyens.

« L’agriculture et la transformation soutiennent respectivement 500 et 2 800 des 11 300 emplois liés au secteur bioalimentaire dans la région. Ces chiffres illustrent clairement l’importance de ce secteur d’activité et du potentiel de développement économique qu’il représente pour la région », de souligner la ministre responsable de la région, Mme Normandeau.

Enfin, les ministres ont profité de l’occasion pour annoncer la création d’un groupe de travail multisectoriel regroupant les représentants régionaux du MAPAQ, du ministère du Développement économique et régional et de la Recherche, de l’UPA Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et des acériculteurs, afin de trouver des solutions qui répondront adéquatement aux besoins des acériculteurs de la Gaspésie, et ce, dans le respect des mécanismes en place.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires