La production céréalière mondiale ne couvrira pas les besoins

Rome (Italie), 14 juin 2001 – Les stocks céréaliers mondiaux diminueront à nouveau en 2001/2002 et, malgré une récolte abondante de céréales en 2001, la production ne suffira pas à couvrir les besoins pour la troisième année consécutive, selon les dernières prévisions de l’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Une aide d’urgence sera nécessaire pour plus de 60 millions de personnes dans le monde du fait de catastrophes naturelles ou provoquées par l’homme, souligne la FAO dans son bulletin trimestriel “Perspectives de l’alimentation” publié jeudi à Rome.

La production céréalière mondiale (riz inclus) devrait atteindre 1878 millions de tonnes en 2001, soit 1,3% de plus qu’en 2000.

La production de blé s’établirait à 577 millions de tonnes, 10% de moins que l’année précédente, celle de céréales secondaires (avoine, maïs, orge, seigle, sorgho) devrait augmenter de 4% pour atteindre 905 millions de tonnes. La production de riz devrait atteindre 396 millions de tonnes, soit un peu moins qu’en 2000.

Plus de 60 millions de personnes dans le monde, dont environ 18 millions en Afrique, sont confrontées à des pénuries alimentaires.

Un total de 34 pays, dont 17 situés sur le continent africain, ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

La situation est particulièrement alarmante au Soudan et en Erythrée, note la FAO dans son rapport. En Ethiopie, la survie de 6,5 millions de personnes dépend de l’aide alimentaire mondiale. La situation est également préoccupante en Somalie, en Ouganda et en Tanzanie.

En Afrique de l’Ouest, l’aide alimentaire est indispensable pour la survie de la population en Sierra Leone et au Liberia. Les conflits le long de la frontière en Guinée ont gravement affecté la production agricole et les déplacements de population ont aggravé l’insécurité alimentaire dans ce pays.

En République démocratique du Congo (RDC), la survie de 2 millions de personnes déplacées dépend de l’aide alimentaire ainsi que plus de 320 000 personnes au Burundi.

Les graves inondations qui ont frappé en février et mars dernier le Mozambique, le Malawi, le Zimbabwe et la Zambie ont mis en difficulté près d’un million de personnes. En Angola, l’aide alimentaire est nécessaire pour 1,5 million de personnes.

En Asie, le Cambodge, la Corée du Nord, le Laos et la Mongolie ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence. Des pénuries alimentaires touchent également plusieurs pays de l’ex-URSS notamment l’Arménie, la Géorgie et le Tadjikistan où un total de 4 millions de personnes ont besoin d’assistance pour survivre. Des pénuries alimentaires sont signalées dans le nord de l’Ouzbekistan.

En Afghanistan, plus de 3 millions de personnes ont besoin d’assistance alimentaire. La sécheresse persistante depuis trois ans a drastiquement réduit la production de céréales en Jordanie, en Iran et en Syrie.

En Amérique latine, environ 800.000 personnes affectées par diverses catastrophes naturelles reçoivent une aide alimentaire dont 200.000 au Salvador. Ces derniers mois, la communauté internationale a apporté des secours aux populations sinistrées du Honduras, du Nicaragua et du Guatemala. En Haïti la survie de la majorité de la population dépend de l’aide internationale.

Plus de 40.000 personnes déplacées par la violence en Colombie, 20 000 personnes touchées par des inondations au Pérou et 100.000 autres affectées par la sécheresse et des inondations en Bolivie ont besoin d’assistance.

Enfin en Europe, l’aide alimentaire continue à être indispensable pour les populations les plus vulnérables de Yougoslavie (RFY) et en Tchétchénie (Russie).

Selon les premières estimations de la FAO, le commerce mondial de céréales en 2001/02 devrait par ailleurs porter sur 229 millions de tonnes, soit environ 4 millions de tonnes de moins qu’en 2000/01.

Les prix internationaux du blé sont en augmentation depuis deux mois et demeurent fermes tandis que les prix des céréales secondaires et du riz sont en baisse.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

http://www.fao.org

Commentaires