La revue des céréales et des graines oléagineuses de janvier 2004

Ottawa (Ontario), 18 mars 2004 – Les prix à terme du soya et du maïs à Chicago ont poursuivi leur remontée en février. Le contrat à terme sur le soya de mai a gagné près de un dollar américain le boisseau au cours du mois, ayant atteint plus de 9 $ le boisseau. Ces gains impressionnants sont attribuables à la détérioration prévue des cultures au Brésil, à l’augmentation des probabilités que les importations par les États-Unis de soya sud-américain soient limitées en raison des problèmes de rouille en Asie et de l’approbation, par les Chinois, d’une variété courante importée de soya transgénique, tandis que l’on s’inquiète peu de la grippe aviaire.

À Winnipeg, les prix à terme du canola en mai ont gagné près de 40 $ la tonne métrique, surtout grâce aux retombées de la vigueur du soya à Chicago. Le contrat à terme sur le lin à la bourse n’a pas été transigé au cours du mois, mais la forte demande a fait augmenter les prix au comptant du lin à la ferme à plus de 8 $ le boisseau.

Il est maintenant possible de connaître les données du numéro de janvier 2004 de la Revue des céréales et des graines oléagineuses. Les renseignements comprennent des données sur la production, les stocks, les prix, la transformation intérieure, les exportations, les livraisons des agriculteurs et les analyses approvisionnement-écoulement.

Le rapport de situation de février, qui présente un aperçu de la conjoncture actuelle du marché, tant au Canada qu’à l’étranger, est également inclus dans le numéro de janvier de la Revue des céréales et des graines oléagineuses (22-007-XIB, 12 $ / 120 $), qui paraîtra sous peu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires