La Thaïlande annonce deux nouveaux foyers de grippe aviaire

Bangkok (Thaïlande), 9 avril 2004 – Les espoirs de la Thaïlande de se déclarer débarrassée de la grippe aviaire ont été anéantis par l’annonce de la découverte de nouveaux foyers dans deux provinces, ont indiqué des responsables du ministère de l’Agriculture.

« Nous avons détecté la grippe aviaire dans deux provinces, Chonburi et Khon Kaen », respectivement dans le centre et l’est du pays, a annoncé le vice-ministre de l’Agriculture Newin Chidchob à la presse.

« S’il n’y en a plus d’autres, je pense que nous pourrons nous déclarer débarrassés de la grippe aviaire le 27 avril », a ajouté le vice-ministre.

Les deux provinces avaient déjà été touchées par le virus mortel H5N1 en début d’année, lorsque la Thaïlande avait annoncé une épizootie d’ampleur qui a fait à ce jour huit morts chez l’homme.

Des responsables du ministère de l’Agriculture ont constaté la présence du virus à Chonburi le 7 avril et à Khon Kaen le 25 mars. Les deux provinces font désormais l’objet d’une surveillance de 21 jours, a précisé M. Newin.

La découverte de nouveaux foyers compromet, pour la troisième fois les espoirs de Bangkok de déclarer le pays débarrassé de la grippe aviaire.

Lundi, M. Newin avait indiqué à l’AFP qu’il comptait faire une telle annonce avant la fin de la semaine si aucun nouveau foyer n’était détecté d’ici là.

Bangkok avait annoncé son huitième mort à la mi-mars et reporté pour la 2e fois l’annonce de l’éradication du virus après l’apparition de nouveaux foyers.

Après avoir annoncé fin janvier avec retard la présence du virus, la Thaïlande avait fait état de 163 foyers dans 41 provinces sur 76.

Le pays, 4e exportateur mondial de poulets, a abattu 36 millions de volailles dans les zones infectées, et est soucieux de se déclarer dès que possible débarrassé du virus afin de reconstituer au plus vite son élevage, malgré les avertissements des experts selon lesquels le risque d’une résurgence de l’épidémie reste fort.

M. Newin a assuré que la Thaïlande ne se déclarerait pas débarrassée du virus d’une manière prématurée.

Officiellement, c’est aux agences des Nations unies qu’il appartient de décréter la victoire sur la grippe aviaire.

Source : AFP

Commentaires