L’agroalimentaire de l’Outaouais affiche ses repères

Gatineau (Québec), 22 mai 2009 – Le député de Papineau, ministre délégué aux Transports et ministre responsable de l’Outaouais, M. Norman MacMillan, et le caucus des députés libéraux de l’Outaouais, au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, le vice-président de la Conférence régionale des élus de l’Outaouais (CREO) et président de la Commission régionale Développement économique et Emploi, M. Aurèle Desjardins, ainsi que la présidente de la Table de concertation agroalimentaire de l’Outaouais, Mme Diane Clément, ont lancé la campagne de promotion « Croquez l’Outaouais! ». Ce lancement s’est fait sur les lieux mêmes du Marché Notre-Dame, à Gatineau.

« Croquez l’Outaouais! » sera le message communiqué aux consommateurs de l’Outaouais afin de les inciter à rechercher et à consommer les produits frais et transformés de la région. Ce message sera diffusé sous différentes formes de façon à susciter chez les consommateurs le goût de mettre dans leur assiette les produits d’ici.

« Croquez l’Outaouais! » est le prolongement de la campagne publicitaire panquébécoise « Mettez le Québec dans votre assiette! ». Mentionnons que l’objet de cette campagne est d’encourager les consommateurs à acheter davantage de produits alimentaires d’ici. On estime que, si chacun d’entre nous ajoutait chaque année pour 30 dollars de produits alimentaires québécois à son panier d’épicerie, les retombées économiques pour l’Outaouais seraient, après 5 ans, de 30,6 millions de dollars.

Des partenaires se sont associés à la Table de concertation agroalimentaire de l’Outaouais, qui est l’organisme mandaté pour mettre en oeuvre la campagne « Croquez l’Outaouais! », soit Développement économique Canada et la Conférence régionale des élus de l’Outaouais. Précisons en outre que ce projet collectif pourra bénéficier d’une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation de 50 000 dollars.

« Cette campagne de promotion arrive à point nommé, car les produits agroalimentaires outaouais méritent d’être reconnus à leur juste valeur. En ces temps économiques difficiles, la campagne aidera près de 130 entreprises agroalimentaires régionales à se donner une image de marque et à mieux faire connaître leurs produits, qui se distinguent tant par la diversité que la qualité. La notoriété qui en résultera se traduira par un accroissement de la consommation de produits locaux et contribuera au maintien et à la création d’entreprises dans ce secteur à fort potentiel », a indiqué l’honorable Denis Lebel, ministre d’État de Développement économique Canada.

« Depuis de nombreuses années, la région investit efforts et argent pour soutenir le développement durable du secteur agroalimentaire en Outaouais. Nous croyons fermement qu’il est important d’intensifier les efforts consentis dans la mise en marché et la commercialisation des produits régionaux. Nous avons donc, dès le début, appuyé l’idée de cette grande campagne régionale qui mettra en valeur les produits de chez nous et valorisera l’expertise de nos producteurs », de préciser M. Aurèle Desjardins, vice-président de la CREO et président de la Commission régionale Développement économique et Emploi.

« En accordant la priorité aux produits alimentaires de chez nous, nous contribuons à la création d’emplois et nous reconnaissons le travail des gens de notre région. De plus, en choisissant des aliments qui ont peu voyagé et qui n’ont pas fait l’objet d’un transport sur une longue distance, nous participons à la réduction des émissions de gaz. Soyons fiers de choisir d’abord les aliments de chez nous et découvrons le grand savoir-faire des gens d’ici », a déclaré le député de Papineau, ministre délégué aux Transports et ministre responsable de l’Outaouais, M. Norman MacMillan.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires