Élargissement de l’UE : le revenu des agriculteurs de l’Est ferait un bond de 30%

France, 18 mars 2002 – Selon une étude de la Commission européenne, l’élargissement serait une très bonne opération pour les agriculteurs des pays de l’est. Leur entrée dans l’Union européenne leur vaudrait en effet une hausse de 30 % de leur revenu à partir de 2007, même s’ils ne bénéficiaient pas des aides directes attribuées aux paysans des actuels pays membres. Cette hausse résulterait du rachat par la Communauté de leurs excédents. L’ étude de Bruxelles arrive à point nommé pour alimenter les débats des ministres européens de l’agriculture réunis en conseil et après l’émoi créé dans les pays candidats par l’idée de Bruxelles de ne leur accorder les aides directes que progressivement de 25% en 2004 à 100% en 2013. La Pologne, la Hongrie, la République Tchèque et la Slovaquie n’avaient pas du tout apprécié l’idée de ne pas bénéficier du même régime que les agriculteurs des Quinze dès leur entrée dans l’Union.

Le nouveau document publié par Bruxelles précise que le revenu des agriculteurs de l’Est ferait un bond de 89%, s’il était abondé par la totalité des aides directes et de 123% si, la politique des quotas leur était également appliquée.L’étude de la Commission concerne la République tchèque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Slovaquie et la Slovénie.

Source : Les Échos

Commentaires