Le budget du USDA amputé de 20%

Il ne s’agit encore que d’une ébauche mais le document présenté jeudi par l’administration Trump prévoit d’importantes compressions budgétaires au sein de l’état américain. Le département de l’Agriculture (USDA) serait du compte avec des réductions de 7,3G $US pour la prochaine année, ce qui représente 21% de son budget total.

L’Agence de protection environnementale (-31 %), le département d’État (-29 %), la Santé et des Services sociaux (-18 %) et d’autres agences offrant de l’aide internationale font également partie des sociétés d’États les plus affectées. Neuf agences en tout font face à des réductions de 29% à 11% par rapport au dernier budget fédéral. Il faut ajouter à cette liste de nombreux programmes environnementaux, dont ceux liés à la santé des Grands Lacs et le delta du Mississippi, où la contribution du fédéral sera réduite ou annulée. La Maison-Blanche compte aussi éliminer 19 agences fédérales.

Deux secteurs ressortent grand gagnants de cette ébauche de budget, soient le Pentagone avec une hausse de 54 milliards $ ou 10% de son budget et  le département de la Sécurité intérieure qui reçoit de 7 % pour la prochaine année, incluant 2,8 G$ milliards pour la construction du mur à la frontière mexicaine.

Les sommes présentées jeudi représente les crédits discrétionnaires du gouvernement américain. Il s’agit du tiers des du budget total des États-Unis équivalant à 1150G$US. Le déficit américain pour 2018 devrait s’élever à 487 G$US.

Sources: Farm Futures, Radio-Canada

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires