Le Centre d’excellence porcine, un an plus tard

Saint-Anselme (Québec), 27 mars 2002 – Après un an d’opération, le Centre d’excellence en production porcine (CEPP) a rencontré tous ses partenaires et les intervenantes et intervenants intéressés par la production porcine et l’environnement pour leur rendre compte de son évolution en regard des objectifs qu’il s’était fixés au départ. Il est utile de rappeler ceux-ci brièvement : dispenser une formation pratique en production porcine an collaboration avec le Centre de formation agricole de Saint-Anselme; offrir des installations pour des projets de recherche appliquée et contribuer à la recherche de solutions pour la protection de l’environnement, tout en répondant aux besoins des productrices et producteurs de porcs.

Concluant sa première année d’opération, le CEPP a présenté des résultats fort intéressants avec une prévision de plus de 27 porcelets sevrés par truie productive. Ces résultats ont été obtenus tout en dispensant un enseignement pratique aux étudiantes et étudiants du Centre de formation agricole de Saint-Anselme, option DEP en production porcine. Ces derniers peuvent bénéficier de l’expertise d’un gérant de ferme efficace en la personne de monsieur André Lavergne.

Les infrastructures du CEPP ont été conçues de façon à permettre la réalisation de projets de recherche appliquée, de démonstrations ainsi que la formation pratique et théorique. Après une année d’opération, et les résultats enviables obtenus, le Centre est maintenant prêt à travailler à l’atteinte de son second objectif. Pour ce faire, les entreprises ou organismes intéressés à se prévaloir de ces installations pour des activités de recherche ou de formation sont invités à contacter monsieur Lavergne au (418) 885-9234.

Pour l’atteinte de son troisième objectif, le CEPP a fait appel, pour le développement d’un système de traitement des lisiers, à la firme Envirogain Inc. Cette entreprise a ainsi procédé à la mise en place d’une vitrine technologique qui se veut une solution de traitement complète, principalement destinée à l’éleveur porcin qui recherche un label « vert » et « sans odeur », adaptable à ses besoins. La Solution BIOFERTILE produit une partie liquide, inodore et épurée à plus de 99%, et une fraction solide, également peu odorante, qui pourra prochainement être valorisée sous forme de biofertilisants granulés. L’équipe d’ENVIROGAIN a reçu le Fidéide 2002 de la Jeune entreprise innovante de l’année le 14 mars dernier. Cette distinction témoigne du dynamisme et du savoir-faire de l’entreprise.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Envirogain

http://www.envirogain.com

Commentaires