Le Conseil canadien de l’horticulture attribue à un producteur sa première certification de salubrité des aliments

Calgary (Alberta), 9 mars 2009 – Le Conseil canadien de l’horticulture (CCH), une association industrielle nationale représentant les producteurs de fruits et légumes frais, est fier d’annoncer l’attribution de la première certification à un membre ayant réussi avec succès le programme de salubrité des aliments à la ferme (PSAF) du CCH.

Cette certification a été remise à la coopérative Red Hat, basée dans le sud de l’Alberta, qui est à la fois une usine d’emballage et un collectif de producteurs de produits de serre.

« C’est fantastique d’avoir obtenu cette certification de la salubrité desaliments », a déclaré Lyle Aleman, directeur général de la coopérative Red Hat.« Cela va nous aider à prouver à nos clients que nous nous engageons pour lasalubrité des aliments. »

Le certificat a été remis à Doyle Brandt, ancien président de lacoopérative Red Hat, lors de la 87e assemblée générale annuelle du CCH quis’est tenue du 3 au 6 mars à Calgary.

À propos du programme
Le programme SAF du CCH consiste en des normes nationales de sécuritéalimentaire et en un système de certification assurant la salubrité des fruitset des légumes frais lors de leur production, de leur entreposage et de leuremballage.

L’élément de certification du programme, lancé en septembre 2008, estouvert aux fournisseurs qui ont besoin de prouver à leurs clients qu’ilssuivent les guides sur la salubrité des aliments à la ferme du CCH (huitguides propres à chaque culture comprenant des indications exhaustives fondéessur une analyse rigoureuse des risques adhérant aux principes HACCP). Lesparticipants au programme doivent subir une vérification par un tiers,orientée tout spécialement sur les guides et menée par des services devérification et de certification d’un organisme de certification accrédité surla scène internationale, QMI-SAI Global.

Jusqu’à présent, environ 250 producteurs s’y sont inscrits. « Nous sommesencouragés par le nombre de producteurs inscrits au programme de certificationà ce jour », a précisé Heather Gale, gestionnaire du programme national.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil canadien de l’horticulture (CCH)
http://www.hortcouncil.ca/

Commentaires