Le dépistage est la meilleure défense face à la cicadelle dans la luzerne

Chatham (Ontario), 7 mai 2001 – Un dépistage hâtif de l’activité des insectes demeure la meilleure défense contre les dommages des cicadelles dans les luzernières. Les cicadelles de la pomme de terre adorent le temps chaud (21-32 degrés Celsius) et sec. Ils endommagent les plants de luzerne, réduisent le rendement, la qualité des fourrages et quelquefois la longévité de la luzernière. Les plants ainsi rabougris sont moins compétitifs, laissant prises aux infestations de mauvaises herbes dans la luzernière.

« Des infestations graves de cicadelles peuvent coûter jusqu’à 120 $ par hectare par coupe, ou 2 ¼ tonnes par hectare par année », dit Tim Welbanks, directeur des services agronomiques chez Pioneer Hi-Bred limitée à Chatham, en Ontario. Les producteurs peuvent repérer la présence des cicadelles par le jaunissement en forme de V sur le bout des feuilles. Mais lorsque les premiers signes de dommages sont visibles, il est déjà trop tard pour récupérer la qualité et les rendements perdus. Cependant, M. Welbanks explique que les producteurs, en sachant le niveau d’infestation, peuvent agir bien avant que l’activité des insectes soit solidement établie. Le dépistage des luzernières avec un filet d’échantillonnage est la seule façon efficace de suivre l’activité des cicadelles.

M. Welbanks suggère d’effectuer un dépistage hebdomadaire, en commençant au mois de mai ou début de juin. On devrait effectuer au moins deux ou trois dépistages des champs avant la première coupe. M. Welbanks suggère qu’après la coupe et une fois que la repousse aura atteint 5 ou 7 centimètres, le producteur effectue un autre dépistage, au moins trois semaines consécutives. Les nouvelles luzernières sont plus sensibles aux dommages des cicadelles de la pomme de terre et devraient constituer la plus grande priorité de dépistage.

La plupart des dommages surviennent à la deuxième et à la troisième coupes, une fois que les populations de cicadelles ont eu le temps d’augmenter. Cependant, les nouvelles plantules, qui sont particulièrement sensibles aux cicadelles à cause de leur système de racines moins développé, peuvent exiger des inspections plus tôt et plus fréquentes.

Les producteurs peuvent aussi semer des cultivars de luzerne possédant de la résistance aux cicadelles de la pomme de terre. C’est aussi une façon efficace de réduire les pertes causées par ce ravageur. La recherche à l’université Iowa State a démontré que dans les luzernières bien implantées, la luzerne résistante à la cicadelle pouvait tolérer des niveaux d’infestation de trois à cinq fois plus élevés que les cultivars conventionnels.

« De façon générale, une solide régie et une détection hâtive sont les clés pour battre les cicadelles de la pomme de terre et cultiver de la luzerne de qualité, dit M. Welbanks. Les nouveaux cultivars avec la résistance à la cicadelle offrent une résistance et un potentiel de rendement améliorés, mais les producteurs doivent évaluer leur propre entreprise agricole pour déterminer la meilleure approche. »

Pour plus de renseignements au sujet de la gestion de la cicadelle de la pomme de terre et des cultivars de luzerne résistants à la cicadelle pour votre région, communiquez avec votre professionnel des ventes de Pioneer.

Établie en 1946, Pioneer Hi-Bred limitée est la première compagnie de semences au Canada et filiale à propriété exclusive de Pioneer Hi-Bred International, Inc., une entreprise DuPont, et leader mondial des fournisseurs de génétique agricole et un développeur et intégrateur innovateur de technologies associées. À partir de son siège social de Chatham en Ontario et de celui de Des Moines en Iowa, Pioneer développe, produit et commercialise une gamme complète de semences, d’additifs pour grains et fourrages et de services aux agriculteurs et aux éleveurs, aux transformateurs de grain et autres clients d’utilisation finale. Les produits sont distribués au Canada d’un océan à l’autre par un réseau de 225 professionnels des ventes Pioneer.

On peut télécharger une photographie des dommages de la cicadelle de la pomme de terre de : http://216.81.188.48/leafhopper

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Pioneer Hi-Bred Limitée

http://www.pioneer.com/canada/

Commentaires