Le gouvernement étend l’indemnisation relative à la fièvre charbonneuse

Ottawa (Ontario), 6 septembre 2006 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a étendu l’indemnisation relative à la fièvre charbonneuse aux propriétaires de bisons, de lamas, d’alpagas et de cervidés, tels que le cerf de Virginie et le wapiti, qui n’étaient pas à admissibles à cette aide financière jusqu’à maintenant.

Sous sa forme naturelle, la fièvre charbonneuse, qui n’est pas une maladie contagieuse, est très souvent contractée par les animaux qui ont mangé des spores présentes à la suite de l’érosion des sols ou d’inondations.

« Le nouveau gouvernement du Canada reconnaît les difficultés que l’actuelle flambée de fièvre charbonneuse cause à beaucoup de producteurs. C’est la raison pour laquelle nous accordons notre soutien à un plus grand nombre de propriétaires d’animaux, de déclarer le ministre Strahl, en ajoutant que l’aide vise à aider les propriétaires à payer les coûts associés à l’élimination des carcasses et à la désinfection de l’équipement et des installations. »

Les indemnités sont versées aux propriétaires si un certificat atteste que leurs animaux sont morts d’une exposition à la fièvre charbonneuse. Les nouvelles modalités s’appliqueront aux animaux morts après le 1er avril 2006 pour venir en aide aux propriétaires dont les troupeaux ont été atteints récemment par la fièvre charbonneuse.

L’indemnité sera envisagée seulement après qu’un vétérinaire de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) aura attesté que l’animal est mort de la fièvre charbonneuse, que sa carcasse a été éliminée de façon appropriée et que les installations contaminées ont été nettoyées et désinfectées comme l’exige le programme de lutte contre la fièvre charbonneuse de l’ACIA.

Le montant accordé en vertu de la nouvelle liste de propriétaires admissibles variera entre 100 $et 500 $ par animal. Auparavant, seuls les propriétaires de bovins, de chevaux, de porcs, de moutons et de chèvres avaient droit à cette aide financière.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la fièvre charbonneuse, consulter le site Web de l’ACIA à l’adresse suivante : http://www.inspection.gc.ca/francais/anima/heasan/disemala/anthchar/anthcharf.shtml

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires