Le groupe RAPPEL finaliste aux prix canadiens de l’environnement

Sherbrooke (Québec), 29 avril 2004 – L’organisme environnemental bien connu dans la région de l’Estrie pour son approche pragmatique et collaboratrice en matière de protection de lacs, de rivières et de milieux humides, le RAPPEL vient d’être mis en nomination au prestigieux Prix canadiens de l’environnement dans la catégorie Éducation à l’environnement. Ces prix rendent un hommage à des Canadiennes ou à des Canadiens qui, seuls ou en groupe, apportent une contribution exceptionnelle à la protection, à la restauration et à la préservation de l’environnement au Canada. Il s’agit d’un programme national bilingue décerné par le Canadian Geographic en partenariat avec le gouvernement du Canada.

Ses documents de vulgarisation technique portant sur des solutions simples et peu coûteuses aux problèmes d’érosion des sols et des rives ont fait de RAPPEL une référence non seulement en Estrie mais partout à travers le Québec. Cette reconnaissance vient maintenant de s’élargir à l’ensemble du Canada. Le regroupement régional s’est en effet démarqué parmi près de 150 candidatures «coast to coast» et se retrouve présentement dans le peloton de tête des 3 finalistes de ce grand prix qui récompense les gens qui contribuent tangiblement à améliorer le sort de notre environnement. C’est sur tout l’Estrie que rejaillit cet honneur, car cette région récolte ici le fruit de ses préoccupations constantes de préserver un environnement de haute qualité : c’est dans sa nature !

C’est par son dossier Lutte à l’érosion que s’est distingué le RAPPEL auprès des membres du panel de ce prix. Des thèmes comme « L’eau trouble, c’est pas normal » et « Les sédiments, c’est le cholestérol de nos lacs, de nos cours d’eau et de notre fleuve », ont inspiré les différentes campagnes de sensibilisation et les documents éducatifs si bien illustrés que le RAPPEL a produit.

RAPPEL ne peut passer sous silence l’apport et le soutien incontestable de ses nombreux partenaires publics et privés qui ont, au fil des années, participé au rayonnement de l’organisme. À commencer par ses quelque 60 associations qui, avec leurs 6000 membres actifs, appliquent ou font appliquer les solutions proposées par le RAPPEL. La Direction régionale du ministère des Transports en Estrie qui, dès 1997, mettait en pratique l’idée du RAPPEL d’entretenir de façon plus écologique et plus économique les fossés routiers parfois si polluants. TÉLÉ-Québec a aidé à produire un premier documentaire sur le fossé écologique puis un second sur les impacts dévastateurs de l’érosion des sols : « Maudits sédiments ». Le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD), par une aide substantielle a permis la réalisation du guide « Lutte à l’érosion sur les chantiers de construction et de sol mis à nu ». Ce document est nationalement reconnu entre autres grâce à la collaboration technique de CHARMES et à l’implication de l’Association provinciale des constructeurs d’habitation du Québec (APCHQ-Estrie). De nombreuses firmes privées de la région ont aussi mis l’épaule à la roue pour que cette remarquable publication voit le jour : RONA L’entrepôt, le Groupe Investors, Zone Image, Transcontinental Impression, Tatou communication visuelle. Finalement, le support de municipalités comme Canton-d’Hatley et Rock Forest ont permis l’élaboration d’un règlement type pour les municipalités qui désirent mieux contrôler l’érosion des sols sur leur territoire. Toutefois, c’est grâce au CRD-Estrie que tout a été rendu possible. Dès le départ, cet organisme de développement régional a cru au RAPPEL, en sa vision pragmatique en matière de développement durable et en sa philosophie qui stipule qu’à tout problème, il y a une solution et on doit trouver la moins coûteuse. Également, afin de manifester son appui pour le regroupement et la région, le député fédéral de Sherbrooke, monsieur Serge Cardin, sera présent au gala qui dévoilera le grand gagnant.

Le président du RAPPEL, André Godin, étant présentement à l’étranger, c’est le responsable du dossier, Jean-Claude Thibault, et la chargée du projet, Andrée-Nathalie Aloir, qui recevront les demandes d’informations complémentaires au sujet de ce bel événement. RAPPEL profite de l’occasion pour exprimer son envie d’être présent à Calgary, le 31 mai prochain pour la remise des prix. Tout organisme ou toute personne désirant commanditer cet événement est invité à le lui signaler le plus tôt possible, l’événement a déjà offert un premier billet et l’organisme espère y envoyer une autre personne.

Commentaires