Ligne de temps

Le gypse, ce fertilisant oublié

Avec le coût élevé des intrants et les prix des grains plutôt bas, l’idée d’épandre du gypse sur nos champs refait surface.

Dans un article du Journal Vision agricole d’avril dernier, l’agronome du MAPAQ Louis Robert y présente le gypse et ses avantages possibles, y allant aussi de mises en garde.

Plus récemment, l’Innovative Farmers Association of Ontario a rapporté les bénéfices qu’associe au gypse le Dr Darrell Norton, un scientifique du sol retraité du service de recherche agricole du USDA.

Le gypse serait le plus ancien des engrais à libération lente, utilisé sur les fermes d’un des premiers présidents américains, Thomas Jefferson, et de l’inventeur Benjamin Franklin. Depuis, l’utilisation agricole de ce matériau a été oubliée.

D’après le Dr Norton, le gypse aurait entre autres les propriétés suivantes :
-Amélioration de la structure du sol, surtout dans les sols argileux enclins à se fissurer sous l’effet de la sécheresse
-Prévention du croûtage et aide à l’émergence
-Réduction du lessivage et de l’érosion
-Meilleur écoulement à partir des sols gorgés d’eau
-Stabilisation de la matière organique
-Source de calcium soluble et de soufre

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires