Le secteur bioalimentaire a connu une bonne performance en 2004

Québec (Québec), 14 février 2005 – Le secteur bioalimentaire a connu globalement une bonne performance en 2004. C’est ce qu’on constate, à la lecture de L’activité bioalimentaire au Québec – bilan préliminaire 2004, un document publié par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Bonne performance du secteur de la transformation
La valeur des livraisons québécoises de l’industrie des aliments, des boissons et du tabac, est estimée à 20 milliards de dollars pour 2004. C’est une croissance de 2,8 %, par rapport à 2003. Toutefois, l’ensemble du secteur manufacturier a connu une augmentation supérieure, soit de 3,8 %.

Plusieurs secteurs de la transformation alimentaire ont enregistré des hausses importantes. Il s’agit notamment de l’industrie de la fabrication des produits de la viande (11,3 %), de l’industrie de la fabrication d’aliments pour animaux (10,5 %) et de l’industrie de la fabrication des produits laitiers (7,6 %). Mentionnons que pour l’industrie de la viande, la transformation de la volaille a particulièrement connu une forte croissance (21,7 %) au cours de l’année 2004.

Les recettes monétaires agricoles en hausse
Les recettes monétaires agricoles pour les neuf premiers mois de 2004 ont augmenté de 4,6 % au Québec, par rapport à la même période en 2003, et se chiffrent à 4,5 milliards de dollars.

Cette hausse s’explique par l’amélioration des revenus du marché avec l’augmentation de 6,5 % des recettes des cultures, qui s’établissent à 1,06 milliard de dollars, et celle des recettes liées au bétail qui atteignent 2,9 milliards de dollars, ce qui représente une croissance de 5,6 %.

Plusieurs productions agricoles ont affiché des hausses importantes de leur recettes au cours des trois premiers trimestres de 2004. C’est le cas pour le porc (26 %), les grains (18 %) et l’horticulture ornementale (11,5 %). Cependant, les recettes des bovins et de veaux ont chuté de 26,3 % à cause d’un recul marqué des prix.

Augmentation des exportations
Au cours des dix premiers mois de 2004, la valeur des exportations bioalimentaires au Québec s’élève à 3,1 milliards de dollars, soit une hausse de 5,2 % par rapport à la même période en 2003.

Cette croissance s’explique par l’augmentation des expéditions de plusieurs produits, notamment les viandes (24,4%), les produits marins (14,7%) et les céréales (61%). Cependant, les exportations du cacao et de ses préparations sont en baisse de 12,2%.

Croissance modérée de la demande alimentaire
La demande intérieure pour les produits alimentaires a augmenté de 1,7 % en 2004, atteignant 24,9 milliards de dollars. Les ventes au détail des supermarchés se sont chiffrées à 12,5 milliards de dollars, ce qui représente une diminution de 1,4 % par rapport à l’année précédente. Pour le secteur de la restauration, les recettes se sont établiesà 6,9 milliards de dollars, en hausse de 1,2 %.Les autres ventes au détail, soit des dépanneurs, des magasins d’alimentation spécialisés et de boissons alcoolisées, ont atteint 5,5 milliards de dollars; il s’agit d’une hausse de 10,2 % comparativement à l’année précédente.

5 200 nouveaux emplois
L’emploi dans l’industrie bioalimentaire et du tabac a augmenté de plus de 5 200 emplois en 2004, ce qui correspond à une légère hausse de 1,2 %, comparativement à une baisse de 0,5 % en 2003.

La majorité des gains d’emplois ont été observés dans les magasins d’alimentation. Ce secteur a créé à lui seul plus de 10 400 nouveaux emplois, soit une forte augmentation de 9,2 %. Cependant, le secteur de la transformation et celui de l’agriculture ont perdu respectivement plus de 900 et de 5 600 emplois cette année.

Baisse des investissements
Les immobilisations prévues en 2004 pour l’ensemble du secteur bioalimentaire sont estimées à 1,7 milliards de dollars, marquant un recul de 2,2 % par rapport à l’année précédente. Ce résultat confirme une tendance à la baisse des investissements après le niveau record atteint en 2002 avec 2,2 milliards de dollars.
On peut consulter L’activité bioalimentaire au Québec – bilan préliminaire 2004 2 dans la section « Publications » du site Internet du MAPAQ.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires