Les agriculteurs reviennent avec une détermination renouvelée, un consensus

Vancouver (Colombie–Britannique), 28 février 2003 – Les dirigeants du milieu agricole canadien ont conclu quatre journées de réunions intensives à Vancouver, en Colombie Britannique. Des porte parole de chaque province et des principaux groupements de producteurs spécialisés se sont réunis cette semaine à l’occasion de la 67e assemblée générale annuelle de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA).

Ils ont abordé tous les sujets d’importance en agriculture, dont l’environnement, le bien être animal et la biotechnologie, mais ont surtout concentré leurs efforts sur deux dossiers chauds : les programmes de gestion des risques de l’entreprise du Cadre stratégique pour l’agriculture et le premier projet de document sur les modalités relatives au commerce du président du Comité de l’agriculture de l’OMC, Stuart Harbinson.

« À l’issue des discussions tenues cette semaine, les agriculteurs canadiens ont deux grands messages à transmettre à nos gouvernements fédéral et provinciaux, a annoncé Bob Friesen, président de la FCA. Au sujet des programmes de gestion des risques de l’entreprise, le gouvernement fédéral nous demande de le croire sur parole lorsqu’il affirme que tout ira bien. C’est un peu comme si une compagnie d’assurance vous disait : “Ne vous inquiétez pas, vous êtes couverts. Nous mettrons les détails au point plus tard.” Eh bien, nous ne sommes pas prêts à attendre que notre maison passe au feu pour savoir si nous sommes protégés! »

Une fois de plus, les délégués de la FCA ont demandé au gouvernement de renoncer à mettre en oeuvre les nouveaux programmes le 1er avril et de laisser les programmes actuels en place pendant une autre année le temps de mettre au point les détails des nouveaux programmes.

« Notre deuxième message s’adresse aux négociateurs commerciaux du Canada. Les agriculteurs canadiens ont un consensus. Nous dénonçons le document de M. Harbinson sur les modalités et nous invitons les négociateurs à en faire autant lors de toutes les négociations futures », a déclaré Laurent Pellerin, premier vice président de la FCA.

L’élection des principaux dirigeants de la FCA a eu lieu pendant l’assemblée annuelle. Le président, Bob Friesen, le premier vice président, Laurent Pellerin, et le deuxième vice président, Marvin Shauf, sont tous revenus à leurs postes respectifs pour un autre mandat de deux ans.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires