Les distributeurs en alimentation déposent un bilan positif

St-Hyacinthe (Québec), 17 octobre 2001 – Le Conseil canadien des distributeurs en alimentation (CCDA) est heureux d’annoncer que le volume des aliments transformés achetés par ses membres et destinés aux marchés québécois dans le cours normal de leurs affaires, a dépassé les objectifs fixés en 1998 pour atteindre 3,833 milliards de dollars, pour l’année financière terminée le 30 décembre 2000. Cette annonce a été faite aujourd’hui dans le cadre du « Rendez-vous de mi-parcours du Forum des décideurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois », présidé par le premier-ministre du Québec.

Ce résultat représente une hausse des achats de produits québécois de plus de 600 millions de dollars par rapport à l’échantillon établi en 1998.

La progression de la part de marché qu’occupent les produits du Québec sur les tablettes des trois principales chaînes que sont Provigo inc., Metro et Sobeys Québec, représente une hausse de 5,2% en deux ans. « Malgré ce bilan fort encourageant, le CCDA reconnaît la nécessité d’une politique pour soutenir l’industrie de la transformation agroalimentaire de façon à capitaliser sur les opportunités à développer dans le marché » a commenté le président du Conseil régional du CCDA du Québec », M. Robert Cloutier.

A la Conférence de 1998 sur l’agriculture et l’agroalimentaire québécois, les distributeurs en alimentation avaient souscrit au consensus général concernant les divers objectifs de croissance de ce secteur clé de l’économie du Québec, dont l’une des pièces maîtresses était une progression de 10% sur 4 ans de la part des produits québécois dans le marché domestique de la distribution alimentaire.

« Il est important de souligner que le panier d’épicerie au Québec est l’un des moins chers en Amérique du Nord. De plus, l’industrie considère que la proximité des sources d’approvisionnement ne peut que contribuer à améliorer cette performance », a commenté le président du Conseil régional du Québec du CCDA, a ajouté M. Cloutier, pour illustrer l’intérêt d’une politique
de transformation agroalimentaire au Québec.

Le conseil canadien des distributeurs en alimentation a pour mission de promouvoir les intérêts de l’industrie de la distribution et des services alimentaires. Son effectif représente plus de 80% du volume des ventes de ce secteur économique, qui procure de l’emploi à au-delà de 114 530 personnes au Québec, dans 8639 magasins.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil canadien de la distribution alimentaire (CCDA)

http://www.ccgd.ca/

Commentaires